1 min. de temps de lecture.

Nous vous l’avions annoncé la semaine dernière lors de la publication du palmarès de la 8ème édition de Rendez-vous • Image, chaque semaine Mowwgli partagera avec vous les portfolios des lauréats. Aujourd’hui, nous vous proposons de découvrir la série du 1er Prix Photo « Once I had a life » d’Alexandre Gouzou, réalisé dans l’Ouest Américain.

Ce projet a démarré par un désir d’Amérique. Parti en avril dernier dans l’Ouest Américain, je me suis fié à mon instinct dans le choix des itinéraires, favorisant mon goût pour l’errance. Le titre de la série « Once, I had a life » s’est imposé rapidement. Ce que je voyais, petites villes désaffectées, régions désertées, agglomérations ayant subi les effets de la désindustrialisation me paraissaient non seulement appartenir à une Amérique délaissée, mais aussi recluse dans le passé. J’ai tenté de restituer le sentiment de cette Amérique sinistrée. Souvent, ceux que je rencontrais pensaient que leur nouveau président allait réimplanter des usines, faire repartir l’économie. Plutôt que de les juger, j’ai préféré les écouter.

Depuis 2012, Alexandre Gouzou est photographe portraitiste pour la presse (Le Monde des Religions, Sciences et Avenir, La Croix, Jeune Afrique…) et réalise des commandes pour des entreprises.
Auparavant, il a été assistant réalisateur (Manoël de Oliveira, Raoul Ruiz, Anne Fontaine, Gérard Zingg), a collaboré à l’écriture de pièces de Joël Pommerat (Les évènements, Treize étroites têtes, Présences) et a signé un recueil de nouvelles publié chez Liana Lévi éditeur (J’aurais voulu que tout soit autrement – 2003).
Sa pratique et sa passion pour la photographie remonte à son adolescence.

INFOS :
http://alexandregouzou.fr
http://www.rdvi.fr

Leave A Comment

Your email address will not be published.