2 min. de temps de lecture.

On dit que Paris est la ville la plus romantique du monde et à l’heure où Marseille inaugure le MP2018, sur le thème Quel Amour, nous vous invitons aujourd’hui – Saint Valentin oblige – à découvrir deux expositions collectives dans les deux plus grandes villes de France pour célébrer l’amour. Direction la petite galerie de l’Hôtel la Belle Juliette à Paris pour visiter « Amoureux » ou la cité phocéenne pour découvrir « Parlez moi d’Aimance » au Pangolin sous la direction artistique respective de la galerie Esther Woerdehoff et la Galerie 127. Vous l’aurez compris, ici on va parler sentiments à travers plusieurs regards…

La Belle Juliette propose une sélection moderne et contemporaine de photographies noir et blanc.

Elliott Erwitt compose des photographies, désormais iconiques, qui semblent sortir d’un film américain des années 50. René Groebli, avec sa série l’Œil de l’amour, se souvient avec tendresse et sensualité de son voyage de noces dans un petit hôtel parisien, en 1952. Dans les années 60, Karlheinz Weinberger accueille les jeunes rebelles qui se réfugient dans son appartement de Zurich pour vivre leurs premières amours, fougueuses et contestataires. À la même époque, Léon Herschtritt photographie Les Amoureux de Paris et leurs sages étreintes dans les cafés de la rive gauche. Plus près de nous, Catherine Balet revisite l’histoire de la photographie et met en scène son modèle, Ricardo, dans un hommage audacieux à Doisneau et à son Baiser de l’Hôtel de ville. Jason Langer suggère la complicité d’un couple dans le détail d’un jeu de jambes. Flore, avec un diptyque issu d’une femme française en Orient, évoque l’intimité sensuelle dans de petits tirages précieux.

Des artistes interprètent leur vision de l' »aimante » au Pangolin.

La Galerie 127 de Marrakech et Le Pangolin de Marseille proposent, dans le cadre de l’événement MP18 Quel Amour ! , une exposition collective intitulée «Parlez moi d’Aimance …». Les artistes conviés donneront à travers leurs oeuvres (Carolle Benitah, Bernard Plossu, Didier Ben Loulou, Bard El Hammami, Michael Serfaty, Edith Laplane, Denis Dailleux, Daoud Aoulad Syad, Mohamed Baala et l’écrivaine Ghita El Khayat) leur propre interprétation de ce que le penseur marocain Abdelkébir Khatibi a appelé l’aimance et dont il donne la définition suivante : « Une langue d’amour qui affirme une affinité plus active entre les êtres, qui puisse donner forme à leur affection mutuelle et à ses paradoxes. Je suis convaincu qu’une telle affinité est à même de libérer entre les partenaires un certain espace inhibé de jouissance. Un lieu de passage et de tolérance, un savoir-vivre ensemble entre genres, sensibilités et cultures diverses. ».

INFORMATIONS PRATIQUES
Amoureux
Exposition du samedi 3 février au jeudi 3 mai 2018
L’Hôtel & Spa La Belle Juliette
92 rue du Cherche-Midi
75006 Paris
Ouvert tous les jours de 11h à 22h
Entrée libre
http://www.labellejuliette.com
Parlez-moi d’AIMANCE
Exposition du 14 février au 10 mars 2018
Le Pangolin
131 corniche Kennedy
13004 Marseille
http://www.galerie127.com

Leave A Comment

Your email address will not be published.