Quartet photographique au Musée des Beaux-Arts de Locle

1 min. de temps de lecture.

Le Musée des Beaux-Arts de Locle consacre son nouveau cycle d’expositions à la photographie. Nathalie Herschdorfer, sa directrice, est historienne de l’art et spécialiste de la photographie, ayant été conservatrice au Musée de l’Elysée à Lausanne douze ans durant, et également directrice du festival de photographie Alt. +1000, la présence de la photographie au sein des programmations curatoriales semblent être une évidence pour ce musée. Jusqu’au 27 mai, ce sont quatre expositions qui rassemblent quatre thèmes au travers le travail de quatre photographes internationaux : Garry Winogrand, Todd Hido, Guy Oberson et Thibault Brunet.

Ce cycle d’exposition est inauguré ce week-end à Locle. Vous passerez du combat féministe capturé à New York par Winogrand dans les années 70, aux personnages et aux paysages cinématographiques de Todd Hido et à ceux de Thibault Brunet captés par un scanner 3D en passant par une revisite d’Arbus et Mapplethorpe par le photographe suisse Guy Oberson. Sur cette nouvelle proposition Nathalie Herschdorfer confie :

La programmation du MBAL fait la part belle à des oeuvres qui s’inscrivent dans une culture contemporaine des images. Parmi ces images, il y a évidemment la photographie, omniprésente pour représenter faits et gestes de nos vies ainsi que l’agitation du monde. Pris sur le vif dans les rues de New York, les instantanés du photographe américain Garry Winogrand célèbrent les nouvelles héroïnes du féminisme des années 70. Il nous a semblé important de revenir sur cette société en pleine révolution sexuelle alors même qu’un mouvement mondial de revendication féminine s’affirme aujourd’hui dans la rue.

Au-delà de l’usage documentaire, la photographie a également un fort pouvoir narratif. L’univers du photographe américain Todd Hido, composé de paysages instables et de portraits de jeunes femmes tourmentées, est plus cinématographique que photographique.

L’artiste suisse Guy Oberson interroge, quant à lui, le punctum photographique à travers des dessins et peintures inspirés de photographies de Diane Arbus et de Robert Mapplethorpe.
Enfin, les images du Français Thibault Brunet nous projettent dans un monde quasi virtuel alors qu’il est ancré dans la réalité.

Ces quatre expositions offrent un dialogue fascinant entre des artistes d’horizons variés réunis exceptionnellement par le MBAL.

INFORMATIONS PRATIQUES
Garry Winogrand : Women are Beautiful
Todd Hido : In the vicinity of narrative
Guy Oberson : Naked Clothes, after Arbus et Mapplethorpe
Du 18 février au 27 mai 2018
Musée des Beaux-Arts de Locle
Marie-Anne Calame 6
CH-2400 Le Locle
Suisse
http://www.mbal.ch

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *