396 Views |  Like

#BubbleTips N°7 — Les fondations du super-héros en 10 essentiels
Découvrir les comics— ép.1

17 min. de temps de lecture.

Après avoir exploré les bases pour se mettre à la bande dessinée dans nos dossiers précédents ( les Grands classiques, les BD de genres, les romans graphiques, les maitres de l’humour, les pépites méconnues ou oubliées & les jeunes auteurs à suivre.) nous vous proposons une petite initiation comics. On s’attaque aujourd’hui aux super-héros !

📙 7e tips pour construire votre bibliothèque idéale avec les fondations du super-héros en 10 essentiels

Attention, ces 10 essentiels reprennent par ordre d’apparition les principaux héros & dans le prochain dossier (les nouvelles icônes super-héroïques en 10 essentiels) vous retrouverez les absents de cette liste : Iron-Man, X-men, Wolverine, Wathchmen, Hellboy, Kick Ass etc…

1 – SUPERMAN
À la fois le plus ancien et le plus puissant de tous les super-héros, Superman est probablement le personnage iconique par excellence de la bande dessinée au cinéma en passant par les jouets ou les tee-shirts, impossible de passer une semaine ou presque sans apercevoir le S mythique au fil de notre quotidien. Depuis sa création en 1933 ses créateurs Jerry Siegel & Joe Shuster n’auront de cesse d’étoffer ce surhomme en lui offrant des origines extra-terrestres, une morale plus forte que ses pouvoirs, une identité secrète et des acolytes marquants. Peu de temps après, en 1941, le personnage apparait en dessin animé par les studios Fleischer qui lui donnent une aura et de nouveaux pouvoirs qui vont faire de lui le personnage star du genre. Les auteurs qui se succèderont sur le titre continueront de donner profondeur et épaisseur à l’homme d’acier.

Alors quel est le super conseil ?

💡 3 conseils pour attaquer : Il n’est pas toujours facile de s’y retrouver aussi Urban comics son éditeur français propose un recueil Superman — Anthologie qui regroupe une vingtaine d’histoires par ordre chronologique, de plusieurs époques et auteurs pour avoir une idée de son évolution.

Après vous pouvez tenter des runs complets qui ne demandent aucuns pré-requis comme Superman All★Star de Grant Morrison & Frank Quitely qui fait vivre ses dernières heures au héros et l’oblige à laisser tomber l’identité de Clark Kent et à prendre des décisions terribles accompagnées des dessins éclatants de F.Quitely. C’est un peu différent du Superman classique, mais on rencontre tout ce qui compte dans son univers.

Ou encore Kingdom come de Mark Waid & Alex Ross qui sort l’homme d’acier de sa retraite et réuni la Justice league pour botter les fesses des nouveaux. Superman construit une super-prison et Batman se rebelle contre ce nouvel ordre (Civil War reprendra le même canevas quelques années plus tard.)
et qui est mis en image par l’illustrateur le plus iconique de Marvel Alex Ross.

Ou encore Superman Red Son de Mark Millar, Dave Johnson & Killian Plunkett, une uchronie où la capsule de Superman se crache en Russie et il devient le surhomme du communisme et Lex Luthor le défenseur de l’Amérique.


2 – BATMAN
Le second grand super-héros n’est pas doté de pouvoirs (exception parmi tous ceux qui vont suivre) et de détective masqué il rejoindra les plus grands et compte parmi les héros les plus puissants. Crée par Bob Kane & Bill Finger en 1939, The Bat-Man se présente plus comme un Sherlock Holmes masqué au départ et va évoluer progressivement. Le Joker et Catwoman sont là presque depuis le début et notre héros va progressivement se doter de ses gadgets qui ont fait son succès ; aujourd’hui impossible de l’imaginer sans batmobile, batcave ou l’aide d’Alfred le majordome attaché à la famille Wayne. Robin arrive rapidement et le ton se rapproche plus du genre super-héroïque. Il rencontrera d’autres héros, collaborera régulièrement avec Superman, fonde la Justice league of America qui regroupe les super-héros les plus importants, mais c’est après le reboot par Frank Miller & David Mazzucchelli Batman : Année Un à la fin des années 80 qu’il acquière la stature et l’aura qu’il a aujourd’hui.

Alors comment se déroule la visite de la batcave ?

💡 4 conseils pour attaquer : Comme pour Clark Kent, les aventures masquée de Bruce Wayne à fait l’objet d’une Batman — Anthologie pour vous repérer avec une quinzaine de récits choisis(vous pouvez lire en parallèle, celle du Joker aussi. On a là l’un des meilleurs badguy de tous les temps !)

Commencez par Batman : Année Un de Frank Miller & David Mazzucchelli qui offre les fondations du Batman moderne tout en le plongeant dans le noir (et avec l’un des dessinateurs les plus innovants sur le titre)

Batman — Un Long Halloween de Tim Sale & Jeph Loeb qui à le double avantage de présenter une enquête policière et de présenter tous les méchants de Gotham City en interrogatoire, sécance de rattrapage garantie. Tim Sale est un dessinateur trop rare qu’on aimerait voir plus souvent (le duo récidivera avec Amère Victoire)

Et peut être The Killing Joke écrit par Alan Moore et dessiné par Brian Bolland où on découvre un Batman au bord de la folie poussé par le Joker qui a eu une de ses pires idées…


3 – NAMOR THE SUBMARINER
Parmi les plus anciens héros de ce qui deviendra Marvel comics, il y a un personnage étrange, sorte d’anti-héros plus que super-héros qui passe du statut s’ennemi puissant à allié compliqué, mais encore plus fort. Crée en 1939, comme Bat, par Bill Everett & Lloyd Jacquet il se distingue par son statut d’ennemi des héros et également par son pouvoir de voler (avant Superman qui ne pouvait que faire des superbonds à l’origine) ce qui est un peu étrange pour quelqu’un qui vit sous l’eau, mais passons. Il rencontre la Torche (première version, pas celles des 4 Fantastiques) puis Captain America. Ennemi des habitants de la surface, il finit par rallier le camp des héros pour se battre contre le nazisme. Stan Lee reprend le personnage et lui donne une stature plus imposante et l’associe aux 4 Fantastiques avant de se retourner contre les Avengers. De là il alternera les alliances avec les plus grands héros et avec les plus grands méchants sur toute sa carrière.

Alors comment on s’y retrouve sous la surface ?

💡 2 conseils et une déception pour attaquer : Namor n’a pas vraiment de titre, il faut piocher dans les 4 Fantastiques, Captain America, X-men, New Avengers,…

Une belle exception cependant avec Namor : Voyage au fond des mers qui est une réussite tant au niveau du scénario que du dessin et qui aurait pu faire une belle entrée en matière mais qui est épuisé depuis plusieurs années sans réédition prévue…

Dans les épisodes disponibles et récents, on peut lire New Avengers qui présente Namor au sein des illuminati (groupe secret des êtres les plus intelligents et puissants du monde) aux côtés de Black Panther , Iron Man, Dr Strange,… mais qui est assez éloigné du personnage d’origine. Le mieux est de relire les anthologies années par années des 4 Fantastiques.


4 – CAPTAIN AMERICA
Le premier grand héros de l’écurie Marvel (qui ne s’appelle pas encore comme ça) débarque en 1940 en pleine Seconde Guerre Mondiale sous les crayons de Jack Kirby & Joe Simon qui frappent fort puisque la couverture de ce premier numéro montre Captain America clouant au sol Aldolf Hitler d’un coup de poing. Le super-soldat, enfant chetif qui absorbe un sérum le rendant presque invulnérable fût populaire puis tomba dans l’oubli assez rapidement. Ce n’est que dans les années 60 que Stan Lee réintègre le personnage au sein des Vengeurs, Cap’ est retrouvé en état d‘hibernation et va devenir le pilier des Avengers et l’un des héros les plus populaires. En 2006 sa cote de popularité explose, car il devient le héros rebelle et martyr de Civil War, il est non seulement l’un des héros les plus puissants, mais lui, symbole de l’Amérique, se rebiffe contre Ironman, le gouvernement et devient clandestin dans une lutte pour la liberté.

Alors comment devenir un super-soldat ?

💡 4 conseils pour attaquer : Pour découvrir le personnage d’origine, vous pouvez attaquer par la première des intégrales chronologiques (Captain America — L’Intégrale, 1964–1966) même si le héros ne ressemble pas à celui que vous pouvez connaitre au cinéma.

Vous pouvez lire également Captain America : La Légende Vivante (et les suites Captain America : L’Hiver Meurtrier et Captain America : Le Rêve Est Mort )du scénariste Ed Brubaker qui a vraiment modernisé le personnage dans un univers plus sombre et a travaillé le personnage de Bucky qui deviendra le Soldat de l’Hiver.

Captain America : La Sentinelle de la Liberté présente le personnage après les événements du 11 septembre et le titre offre une vision plus politique et ancrée dans le réel que les aventures habituelles du personnage.

Et bien entendu Civil War qui présente beaucoup de personnages et de clins d’oeil à l’univers Marvel, mais est assez bien écrit pour se lire indépendamment.


5 – Green Lantern
Le gardien de la Terre, Alan Scott prend ses fonctions en 1940 grâce à Bill Finger & Martin Nodell, son anneau et sa lanterne lui permettent de matérialiser presque tout grâce à la force de son esprit. Il laissera très vite sa place à Hal Jordan, le Green Lantern le plus populaire, car il reçoit son pouvoir d’un extra-terrestre mourant qui lui apprend l’existence du Green Lantern Corps et Jordan devient le gardien de la Terre au sein de cette corporation.
L’univers des Lantern est assez compliqué avec ses différentes corporations, des codes et entités galactiques et le titre à connu de nombreux reboots et est assez mal connu en France.

Alors comment recharger sa lanterne ?

💡 3 conseils pour attaquer : Geoff Johns est le scénariste qui a eu le plus d’influence sur le personnage et il réorganisa son univers de font en comble. Aussi commencer par les intégrales Geoff Johns présente Green Lantern (T1 à T3) reste une très bonne introduction.

Vous pouvez continuer avec Green lantern T1 : sinestro du même scénariste, plus proche de nous Hal Jordan n’est plus le Green Lantern, mais l’anneau à été confié à son pire ennemi.

Et mon préféré, venant de la période pré-Geoff Johns, où Dennis O’Neil & Neal Adams envoient Green Lantern & Green Arrow sur les routes de l’Amérique profonde à la rencontre des habitants. Avec un ton réaliste, les deux héros s’attaquent aux problèmes de drogue, de racisme ou d’écologie au milieu des années 70. Le run détonne dans l’univers du héros d’émeraude, mais il est probablement l’un des comics les plus réussis en cela qu’il est connecté à son époque et chose rare que les héros se préoccupent de ce qui se passe ici et maintenant.


6 – The Flash
Plusieurs personnages ont occupé ou occupent le costume du Flash, certains reconnaissables à leurs costumes d’autres endossant celui du précédent. On ne parle pas d’un héros, mais de plusieurs super-héros qui se sont croisés plusieurs fois. Initialement, crée en 1940 par Gardner Fox & Harry Lampert, Jay Garrick était le Flash au casque d’acier. C’est en 1956 que Barry Allen devient Flash suite à un accident et incarnera la version la plus connue du héros à l’éclair jaune. Les deux versions se rencontreront dans une histoire spéciale Flash of Two Worlds. Wally West puis Bart Allen se succèderont dans le costume au fil des décennies, mais Barry Allen qui revient sur le devant de la scène dans Flash rebirth en 2009 et l’on apprend qu’il est à l’origine des pouvoirs de tous les Flash. Le pouvoir du personnage est étroitement lié aux voyages dans le temps et à la modification de la matière, ce qui explique tant d’aller-retour et de modifications. D’ailleurs cette particularité servira plusieurs fois dans des arcs mêlants tous les personnages DC de Crisis on Infinite Earths à Flashpoint.

Alors comment recommencer super-rapidement ?

💡 4conseils pour attaquer : Comme pour les personnages DC évoqués plus haut, on vous conseille toujours l’anthologie Flash Anthologie qui regroupe une quinzaine d’histoires par ordre chronologique, de plusieurs époques, de plusieurs Flash pour avoir une idée de son évolution et de qui est qui.

Puis vous pouvez tester Geoff Johns Présente Flash qui regroupe les histoires de Johns autour de Wally West suite à la disparition de Barry Allen.
Une bonne transition avant le retour d’Allen.

Flashpoint de Geoff Johns & Andy Kubert. Un crossover mettant en scène tout l’univers DC où Flash (Barry Allen) change le cours de l’histoire en remontant le temps. Cet événement ouvre la période New 52.

Pour ceux qui souhaitent un retour aux sources, Flash, la Légende de John Broome & Carmine Infantino reprend les origines de Barry Allen, avec le côté un peu old shool des méchants/intrigues des années 50.


7 – WONDER WOMAN
En 1941 l’écrivain et psychologue William Moulton Marston crée la plus célèbre des super-héroïnes sous le pseudonyme de Charles Moulton et insiste pour en faire un personnage féministe à une époque où les personnages féminins n’avaient pas beaucoup de latitude. L’amazone intégre rapidement la Justice Society of America qui compte parmi ses membres The Flash et Green Lantern puis la Justice League aux côtés de Batman et Superman. Le titre passe par plusieurs grandes périodes dont certaines déconnectées de l’univers héroïque, oscillant entre l’espionnage et la mythologie pour les différentes personnalités endossées par la Princesse Diana (attention, pas de blagounette sur les ponts éventuels qu’on pourrait faire entre les deux princesses.) DC comics initia une vague de réécriture de ces personnages au milieu des années 80 et ce titre est relancé et repris en main par Greg Potter et George Pérez qui posent les bases du personnage actuel.

Alors à quelle Diana se vouer ?

💡 4 conseils pour attaquer : Comme pour tous les personnages édités par Urban comics en France, il existe une anthologie Wonder Woman Anthologie. Une quinzaine d’histoires par ordre chronologique, de plusieurs époques et auteurs pour avoir une idée de son évolution.

Ou peut être attaquer avec la version la plus récente et réussie Wonder Woman Rebirth T1 où Greg Rucka & Nicola Scott réécrivent toute la légende de l’Amazone en ne gardant que les meilleurs côtés des dernières décenies.

Toujours par le même scénariste l’anthologie Greg Rucka présente Wonder Woman contient certaines des meilleures histoires du personnage et est une très bonne porte d’entrée dans cet univers.

Pour les lecteurs qui veulent aller un peu plus loin Wonder Woman : Dieux et Mortels parGeorge Perez & Len Wein qui s’intéresse au pendant mythologique du personnage où l’amazone combat le dieu Arès.

À noter aussi quel est un des personnages principaux de Kingdom come avec Superman, évoqué plus haut.


8 – FANTASTIC FOUR
Les 4 Fantastiques, Mr Fantastique, la Femme invisible, la Torche humaine et la Chose, s’imposent comme le premier groupe de super-héros pour réagir au succès de la Justice League pilotée par Batman chez DC comics. Crée par Stan Lee & Jack Kirby en 1961, ils sont titulaires du titre à la plus grande longévité et c’est une des séries des plus importantes en ce qui concerne l’histoire de Marvel. Sous l’impulsion de Jack king of comics Kirby c’est dans cette série qu’apparaitront bon nombre de personnages qui comptent parmi les plus marquants encore aujourd’hui : Namor rejoint l’équipe, Fatalis s’impose vite comme un des grands vilains Marvel, le Surfeur d’Argent et Galactus le dévoreur de mondes apparaissent, les Inhumains, la Panthère noire,…

Alors comment on se plie en 4 pour vous conseiller ?

💡 3 conseils pour attaquer : Les anthologies chronologiques (dès le T1 : Fantastic Four — L’Intégrale, 1961–1962) sont parfaites pour aborder l’univers des FF. Contrairement à d’autres séries qui enchainaient les différents auteurs, Stan Lee & Jack Kirby ont pu travailler très longtemps sur celle-ci, donnant aux premiers épisodes une vraie cohérence et un vrai intérêt à les lire dans la continuité. Seule ombre au tableau, elles sont régulièrement épuisées chez l’éditeur et il faut attendre de nouvelles rééditions.

À lire également Nous sommes les Quatre Fantastiques, recueil qui reprend les moments cultes du quatuor, toutes époques confondues (plus facile d’accès pour ceux qui ne connaissent pas l’univers.) de 1961 à nos jours. Une bonne manière de pénétrer univers.

Vous pouvez également attaquer par Ultimate Fantastic Four initié par Brian M. Bendis & Mark Millar, qui comme tous les albums de la collection Ultimate proposent un reboot des personnages sans tenir compte de la continuité et la cohérence des univers. Une réécriture le temps de deux albums qui repose les bases de héros pour le plaisir des fans et une porte d’entrée pour ceux qui voudraient approcher l’univers avec une touche contemporaine.


9 – SPIDER-MAN
On arrive au personnage le plus aimé du public, et probablement l’une des licences les plus exploitées de la Maison des idées. Crée par Stan Lee & Steve Ditko en 1962, Peter est le premier héros adolescent qui va affronter autant de problèmes amoureux ou financier que des super-vilains de haut vol. L’univers du Tisseur est également assez exceptionnel : entre le personnage de J. Jonah Jameson, directeur du Daily Bugle où Peter Parker est pigiste ; ses deux grands amours Gwen Stacy et Mary Jane Watson,…
Plus que tout autre, les lecteurs sont scotchés au fil des années par les évolutions de sa vie, de ses premières armes à son statut de héros incontournable, de son alliance au parasite Vénom à sa lutte impossible contre son clone, de la perte tragique de Gwen à son mariage avec Mary Jane.

Alors comment se faire une toile ?

💡 6 conseils pour attaquer : On démarre avec l’anthologie Je Suis Spider-Man, comme pour les héros précédents vous avez compris le principe de ce recueil des moments marquants du personnage sur toute sa carrière.
Puis les intégrales chronologiques également Spider-Man — Intégrale avec les premières histoires qui n’ont rien perdu de leurs charmes (à noter que certaines sont épuisées aussi)

Plus récent Spider-Man Par J. Michael Straczynski & Romita Jr. dans la collection Icon qui place l’homme araignée dans une dynamique plus contemporaine. Puis Spider-Man — L’Autre toujours de J.M. Straczynski qui explore un ennemi intérieur et provoque Peter au coeur de son intimité, avant ses évolutions actuelles.

Coup de coeur particulier sur Spider-Man Bleu de Jeph Loeb et Tim Sale qui offrent les plus belles pages à la fois graphiques et poétiques sur Gwen et Mary Jane. Réédité dans le receuil Daredevil/Spider-Man/Hulk dans la collection Icons.

Enfin Marvels d’Alex Ross & Kurt Busiek qui explore tout l’univers Marvel d’un point de vue “humain”, non héroïque. Une ballade très graphique avec les peintures incroyables de Ross autour des personnages les plus forts où Spider-Man à une place de choix.


10 – DAREDEVIL
L’homme sans peur démarre sa carrière en 1964 grâce à Stan Lee & Bill Everett (mais aussi les indispensables Jack Kirby & Steve Ditko) Avocat d’exception sous sa véritable identité de Matt Murdock qui devient le diable rouge pour combattre le crime a Hell Kitchen, quartier mal famé de New York.
Les histoires alterneront les intrigues super-héroïques et son travail d’avocat. La grande force de ces histoires sera d’ancrer les actions dans le réel, de combatte le crime et aider les habitants ; d’ailleurs le vilain le plus intéressant est Le Caïd (qui comme Daredevil n’a pas de pouvoirs grandioses si ce n’est une force et une résistance hors du commun) qui possède une intelligence rare qui en fait un ennemi redoutable. Cette bataille de l’esprit sera à son zénith dans Born Again, l’une des histoires les plus marquantes du genre . Après cette renaissance du personnage qui était tombé dans l’oubli, Frank Miller s’empare du titre au début des années 80 et le renouvelle complètement (a l’image de son travail sur Batman comme nous l’avons vu plus haut) installe un univers plus noir, plus dense et surtout introduit Elektra, amour impossible, espionne guerrière et double en creux de Daredevil. Après avoir failli disparaitre, il sera au top des ventes durant plusieurs années.
Daredevil fut souvent associé aux super-héros urbains comme Jessica Jones, Luke Cage et Iron Fist, ils ont eu droit à une adaptation en série TV puis à une série commune The Defenders.

Alors comment s’y retrouver dans le noir ?

💡 6 conseils pour attaquer : Comme pour les autres, l’anthologie Je Suis Daredevil permet d’avoir une vision transversale (peut-être moins les intégrales chronologiques Daredevil — Intégrale qui ne sont pas toutes au même niveau)

Vous pouvez acheter les 3 intégrales Daredevil par Frank Miller dans la collection Icons (et après le T0 si vous êtes accros) qui contient l’essentiel des histoires dessinées ou écrites par Miller, dont le run Born Again dont on parlait plus haut, mais aussi l’apparition d’Elektra.
(il existe aussi un intégral Icons sur Elektra si vous voulez aller plus loin)
Puis Daredevil Par Brubaker qui redonne un nouveau souffle polar au héros où il est acculé et traqué. Une presque fin pour le personnage. (il suit le run de Bendis sur le titre qui est très réussi, mais étant épuisé, je ne l’ajoute pas ici)
Puis Daredevil Par Mark Waid qui redonne vie au Daredevil des origines et s’éloigne un peu de l’héritage Miller/Bendis/Brubaker.


Dans le prochain dossier vous avez rendez-vous avec Les X-Men, Iron-Man, Wolverine, Spawn, Hellboy, The Watchmen, Kick-ass…

APPLICATION BUBBLE :
Lien de téléchargement Google Play : https://goo.gl/SSlxHz
Lien de téléchargement App Store : http://apple.co/2knmTyX
Site web : 
www.appbubble.co

Tags

#BD #Comic