666 Views |  1

Le dessin, clé de nos dictionnaires symboliques

1 min. de temps de lecture.

Le dessin, médium de plus en plus prisé par les collectionneurs, pose ses cartons cette semaine à Paris et se déploie un peu partout dans la capitale. Nous le suivrons du Carreau du Temple au 104, de l’Institut de France au Palais Brogniart, en passant par le petit mais dynamique « le 6B dessine son salon » dernière-née des initiatives.

L’équipe de Mowwgli s’est mobilisée pour vous rendre compte de la créativité, de l’engouement des collectionneurs et mécènes pour cet art si discret encore il y a quelques années. Ainsi, nous vous proposerons de rencontrer les époux Guerlain précieux instigateurs du Prix du Dessin qui révèlent depuis onze les talents de demain; Louis de Bayser, président du Salon du Dessin ou encore Philippe Piguet, directeur artistique de Drawing Now

Nous reviendrons aussi sur la polémique qui s’est emparée de la toile le week-end dernier. Cette controverse a abouti jeudi au retrait de la pièce de l’artiste Abdel Abdessemed actuellement présenté dans une exposition choc au Mac de Lyon. Dès le vernissage, une video provoquait l’émoi des internautes et des visiteurs. L’enjeu de la métaphore: l’horreur du terrorisme, de la guerre, de Palmyre au Bataclan. Le Figaro avait publié la semaine dernière une lettre ouverte de l’artiste avant qu’il ne décide, en signe d’apaisement, le retrait de l’oeuvre décriée. Marie de la Fresnaye a rencontré le directeur du musée Thierry Raspail qui permet une contextualisation éclairée de la démarche de l’artiste.

Enfin, nous confions les rennes de la semaine à notre invitée, Elisabeth Bret-Sayer, directrice de la collection et du prix « Un photographe pour Eurazeo ». Photographe engagée dans la lutte contre le cancer auprès des équipes soignantes et des patients de l’institut Gustave Roussy, elle nous livre ces cartes blanches.

Bonne semaine à tous.