413 Views |  2

Rencontre avec Blanca Li : Elektrik’ au Théâtre 13ème Art

5 min. de temps de lecture.

Rencontre avec Blanca Li, artiste aux multiples talents, à l’occasion de la présentation de son dernier spectacle ‘Elektrik’ au Théâtre 13ème Art, Place d’Italie dans le 13ème arrondissement de Paris.

Avec Elektrik, Blanca Li signe sa troisième production autour de la danse electro, style urbain survolté, concentré d’énergie mais ô combien précis. Un style bien français, puisque né en région parisienne dans les années 2000, et qui depuis a beaucoup évolué, enrichissant sa gestuelle, pour essaimer dans le monde entier. Blanca Li fut l’une des pionnières dans le domaine, repérant de jeunes danseurs (amateurs à l’époque), donnant ses lettres de noblesse à la danse électro qui a inspiré sa première création ‘Elektro Kif’ en 2010 puis le film ‘Elektro Mathematrix’ en 2015.

Mowwgli : Blanca, quelle est la trame de cette nouvelle création? Quelle(s) émotion(s) cherchez vous à créer auprès du public?

B.L. : Je ne suis pas sûre des émotions « à créer » chez le public. En revanche, j’ai une intention très claire, très simple : communiquer la joie que j’éprouve moi-même en regardant ces danseurs; partager le plaisir de danser, l’énergie que cela génère. En fait, j’ai juste envie de partager ‘mon’ émotion et donner envie au public de ressentir ce même contentement communicatif.

Mowwgli : Comment avez vous recruté ces danseurs qui ont l’air de prendre beaucoup  de plaisir à danser sur scène? Comment se passaient les répétitions? 

B.L. : Vraiment? (Rires de Blanca).

Les danseurs d’abord: À la base, ce sont tous des lycéens, jeunes danseurs amateurs. Issus pour certains d’entre eux de milieux moins favorisés que d’autres ou aux origines familiales, scolaires et sociales parfois compliquées. Mais tous dans la partage de la culture électro, passionnés et qui ont beaucoup travaillé leur style. J’ai pu leur donner la chance de se faire connaître, d’ouvrir des portes et les laisser éclore dans le milieu de la danse. Par leur travail personnel, leur engagement et leur volonté, ils ont aussi su attraper des opportunités et gagner en maturité, chacun avec ses spécialités et sa gestuelle propre.  Pour devenir, aujourd’hui, des danseurs professionnels complets collaborant dans divers groupes. Ils ont toutefois gardé une habitude propre à ce style de danse urbain: le goût du challenge et de la compétition. Et une très forte individualité.

Conséquence pour la chorégraphe que je suis : la difficulté de conjuguer l’individualité et l’esprit de groupe; préserver des moments où le soliste s’exprime et est fier de montrer ses spécialités,  mais sans que le goût du défi et du challenge ne prenne le pas sur l’appartenance à la troupe.

À cet égard, vous aurez noté qu’Elektrik s’ouvre sur une musique classique, tous les danseurs portent le même costume ainsi qu’un masque. On ne sait donc pas qui est qui; et cela a peu d’importance. La fin du spectacle est tout autre, mais, là, je vous laisse découvrir.

Mowwgli : Elektrik s’inscrit-il dans une suite logique du spectacle Elektro Kif de 2010 et du film Elektro Mathematrix de 2015?

B. L. : Il n’y pas vraiment de trame ou de suite. Juste trois spectacles qui accompagnent la progression des danseurs. Ils ont beaucoup grandi vous savez, et aussi gagné en technique et maturité. Comme je le disais, je les ai aidés à émerger, à passer d’amateur à professionnel, à être reconnus dans le milieu. Cela aussi est un plaisir et un partage, une grande joie; avec pour lien commun, la danse. Ma passion, notre passion.

Mowwgli : Une suite à Elektrik, un nouveau projet bientôt, Blanca ? 

B. L. : (long rire de Blanca) … un millier de projets. Après le 13ème Art, Elektrik devrait partir en tournée, à l’instar de ce qu’avait eu la chance de faire Elektro Kif avec une tournée mondiale de 2011 à 2014. Il rejoindra mon précédent spectacle ‘Solstice’ créé pour le Théâtre National de Chaillot qui est en tournée actuellement tout comme ‘ROBOT’ – mon autre spectacle qui fait danser sur scène robots japonais et danseurs en chair et en os – et qui connaît de beaux succès dans le monde. Je pars d’ailleurs à Taïwan dans 10 jours présenter ROBOT à Kaoshiung à partir du 25 avril. Et puis il y a aussi ‘Déesses & Démones’ que je présente fin juin au Festival International de musique et de danse de Grenade – retour dans mon pays natal.

Pour la création, plein d’idées en-tête mais pour l’heure je me concentre sur la création d’une pièce classique commissionnée par le Ballet National de l’Uruguay pour fin 2018 et aussi un autre grand projet; mais là, chut: trop tôt pour en dire plus. Mes danseurs m’appellent d’ailleurs pour le spectacle …

Mowwgli : chère Blanca, avant de vous laisser partir rejoindre vos danseurs pour la représentation de ce soir, si vous deviez résumer Elektrik en 5 mots ou chiffres? 

B. L. : 3 (3ème spectacle de danse électro) – 8 (8 super beaux danseurs) – Électro – Énergie – Joie & Plaisir … D’ailleurs, ça fait 6 non? Merci et à tout à l’heure dans la salle!

Blanca Li est une artiste franco-espagnole. Elle est chorégraphe, danseuse, réalisatrice de films et comédienne. Née à Grenade (Espagne), Blanca Li est tout d’abord gymnaste et rejoint l’équipe nationale à douze ans. Elle part à dix-sept ans à New York et étudie pendant cinq ans à l’école de Martha Graham; elle vit ainsi là-bas, en direct, la naissance du hip hop. De retour en Espagne, elle monte sa première compagnie de danse contemporaine à Madrid. Etablie en France à partir de 1992, elle crée la Compagnie Blanca Li en 1993 et poursuit depuis une carrière riche, multiforme et internationale, inscrivant de nombreuses créations à son répertoire et connaissant maints succès dans ses tournées mondiales.

Blanca Li a vu sa carrière internationale récompensée par de nombreux prix et décorations, avec notamment la Médaille d’Or des Beaux Arts (2009) décernée par le Roi d’Espagne aux vingt personnalités marquantes des arts et de la culture. Blanca Li est aussi, en France, Chevalier de la Légion d’Honneur (2014), Officier dans l’Ordre des Arts et des Lettres (2007) et Chevalier dans l’Ordre National du Mérite (2004). Blanca Li est mariée et mère de deux garçons.

ELEKTRIK
Une production Blanca Li; soutenue par Access Industries
Du 27 mars au 14 avril 2018
www.blancali.com
Théâtre le 13ème Art
Place d’Italie, Paris 13ème
www.le13emeart.com