HYam – 2e édition du Prix HYam de la jeune scène artistique méditerranéenne – Hydra, Grèce

4 min. de temps de lecture.

Après la Grèce, berceau de notre civilisation, le second pays retenu pour cette nouvelle édition est le Maroc. Huit candidats pour un lauréat choisi par un jury international et une dotation en trois temps forts :
La création et l’exposition d’une œuvre dans l’espace public sur l’île d’Hydra pendant l’été 2018
Une résidence d’un mois à Hydra en septembre 2018
Une table ronde ayant trait à la jeune scène marocaine chez Artcurial à Paris à l’automne 2018

L’association HYam (Hydra for artists of the Mediterranean) a été créée en 2014 par la journaliste Pauline Simons afin d’accompagner les artistes émergents issus des pays de la Méditerranée. Son objectif est de les soutenir dans la promotion de leur travail sur la scène internationale et de les aider à acquérir une plus forte visibilité à la fois en France et en Grèce. Après une première édition consacrée à la scène gréco-chypriote, l’association HYam invite cette fois la jeune scène artistique marocaine et amplifie son engagement grâce à un accompagnement personnalisé autour de trois temps forts à Hydra en Grèce, puis à Paris à l’automne.
Pour sa deuxième édition, HYam a choisi de mettre en lumière la jeune scène marocaine, invitant huit artistes de moins de 36 ans à concourir au Prix HYam de la Jeune Scène Artistique Méditerranéenne et à soumettre un dossier à un jury international réuni pour l’occasion.

Le/la lauréat(e) bénéficiera d’une aide à la création d’une œuvre destinée à être exposée dans l’espace public au cœur du village pendant l’été 2018, avant d’être accueilli en résidence pour une durée d’un mois dans un atelier mis à sa disposition par HYam.
Pendant son séjour, l’artiste lauréat pourra approfondir ses recherches en résonance avec le caractère spécifique de l’île, ce qui fera l’objet d’une présentation à l’automne à Paris chez Artcurial, partenaire du projet, lors d’une table ronde consacrée à la scène marocaine.
Après un long travail de prospection, HYam a retenu huit artistes marocains émergents qui soumettront chacun au jury 2018 un dossier présentant à la fois leur travail, un projet d’œuvre destinée à être exposée dans l’espace public d’Hydra durant l’été 2018 et un sujet de réflexion qu’ils souhaitent ensuite développer durant leur résidence d’un mois sur place.

Huit artistes marocains en lice pour la 2e éditions du Prix :
– Zainab Andilabe
– Salim Bayri
– Abdessamad El Montassir
– Soukaina Joual
– Mehdi-Georges Lahlou
– Lina Laraki
– Nissrine Seffar
– Abdelaziz Zerrou

Les membres du jury 2018 :
Le jury de la 2e édition du Prix HYam, composé de personnalités du monde de l’art, mêlant collectionneurs, professionnels et critiques d’art, se réunira à Paris au début du mois de mai pour désigner le lauréat ou la lauréate du 2e Prix HYam.

Présidé par François Tajan, président délégué de la maison de vente Artcurial et partenaire d’HYam, le jury 2018 est composé de :
– Xenia Geroulanou, directrice de la Galerie Thaddaeus Ropac, Paris
– Anaël Pigeat, rédactrice en chef de la revue Artpress
– Philippe Riss-Schmidt, curateur et fondateur d’Hyperpavilion à la dernière Biennale de Venise
– Bérénice Saliou, directrice artistique de l’ICI (Institut des Cultures d’Islam)
– Emmanuel Saulnier, artiste et professeur aux Beaux-Arts de Paris
– Meryem Sebti, directrice de la publication et de la rédaction du magazine Diptyk et partenaire de l’événement
– Alexis Veroucas, artiste et collectionneur

Hydra, île d’art de culture
Située au sud d’Athènes face au Péloponnèse, l’île d’Hydra tricote une singularité quotidienne. La perle noire du golfe Saronique ne s’apprivoise qu’à pied, à dos de mule ou en bateau-taxi. Délibérément cosmopolite, Hydra est un lieu de référence pour l’art contemporain international, accueillant chaque été des expositions de haut niveau dans des lieux aussi singuliers que le vieil abattoir repris en 2009 par le collectionneur Dakis Ioannou (Deste foundation), un garage à bateaux devenu le Workshop de Pauline Karpidas, collectionneuse et mécène anglaise, ou encore l’ancien lycée où Dionisis Antonitsis, soutenu par Dimitri Daskalopoulos (NEON foundation), organise des expositions de groupe dédiées à la jeune scène internationale.

La 2e édition du Prix HYam de la Jeune Scène Artistique Méditerranéenne en quelques dates :
– 31 mars : Lancement de la 2e édition, dédiée à la scène marocaine, et annonce des huit finalistes
– Début mai : Réunion du jury à Paris et annonce du/de la lauréat(e)
– 15 juillet – 15 septembre : Exposition de l’œuvre de l’artiste lauréat à Hydra sur la place Makariou, au cœur du village
– 15 septembre – 15 octobre : Résidence de l’artiste lauréat sur l’île d’Hydra
– Novembre ou décembre (date à confirmer) : Table ronde chez Artcurial sur le thème de la jeune scène contemporaine marocaine et présentation par l’artiste lauréat du travail de réflexion mené pendant sa résidence

En savoir plus :
http://hyam.fr/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *