200 Views |  Like

Notre invité de la semaine est Albert Benamou

2 min. de temps de lecture.

Cette semaine, nous recevons le célèbre galeriste et marchand d’art parisien, Albert Benamou commence sa carrière comme photographe en 1956 dans le quartier Saint-Germain. Il y croisera les grands jazzmen de l’époque puis devient photographe de plateau auprès de Godard et Rozier. Au début des années soixante, élève à l’école du Louvres, il découvre les performances et se lie d’amitié au cours d’happenings avec le père de l’art video Nam June Paik dont il ne cessera dès lors de promouvoir la vision. Manager de Nico, l’égérie de Warhol, il organise au bataclan en janvier 1972 le concert du Velvet Underground. Mais en 1973, il quitte le management musical pour ouvrir la galerie Tanagra, spécialisée en peintures et sculptures du 19eme siècle. Il rencontre en 1979 Véronique Maxé au cours d’un happening au Musée d’Art Moderne de Paris qui deviendra plus tard son associée. Commence alors une longue aventure complice et commune qui les mènent à créer la Galerie du Génie, située d’abord rue Keller, puis avenue Matignon et rue de Penthièvre avant de s’établir en 2014 dans le Marais, au 7 rue Froissart.

Albert Benamou est un personnage visionnaire passionné qui bouillonne d’idées. Son humour et son acuité artistique lui ont permis de nous faire découvrir la scène contemporaine asiatique dans les années 90 ou de promouvoir des artistes comme Combas, Robert Longo, Nam June Paik ou Oleg Kulig.

Le Portrait Chinois d’Albert Benamou

Si j’étais une œuvre d’art : Rolla – Henri Gervex.
Si j’étais un musée ou une galerie : Tate Gallery
Si j’étais un artiste : Jérôme Bosch
Si j’étais un livre : Les cents vingt journées de Sade
Si j’étais un film : Blade Runner – Ridley Scott, 1982
Si j’étais un morceau de musique : Concerto pour violon et orchestre Mendelssohn
Si j’étais une photo accrochée sur un mur : Portrait de ma mère
Si j’étais une citation : On ne jette des pierres qu’aux arbres qui portent des fruits – « Proverbe Turc »
Si j’étais un sentiment : L’amour
Si j’étais un objet : Une pendule à coucou Suisse
Si j’étais une expo : Exposition Kabakov – Inauguration du Garage à Moscou, Joseph Bakstein – Septembre 2008
Si j’étais un lieu d’inspiration : Le sommet de l’Everest
Si j’étais un breuvage : Un jus de grenade
Si j’étais un héros/héroïne : Oskar Schindler
Si j’étais un vêtement : Une Toge (plutôt romaine)

Retrouvez la carte blanche de notre invité

> Carte blanche photographique d’Albert Benamou : Obsession Marlene – Collection Pierre Passebon – 2017-2018 (mardi 15 mai 2018)
> Carte blanche à Albert Benamou : Nam June Paik (mercredi 16 mai 2018)
Carte blanche à Albert Benamou : Le Bistrot Paul Bert (jeudi 17 mai 2018)
La Playlist et les Bons Plans (vendredi 18 mai 2018)

INFORMATIONS PRATIQUES
https://galeriebenamou.com