Stéphane Lavoué reçoit le Prix Niépce Gens d’images 2018

1 min. de temps de lecture.

Cela fait plus de 50 ans que l’association des Gens d’images récompense le travail d’un photographe en lui décernant le Prix Niépce. Ce soir, c’est le photographe Stéphane Lavoué qui reçoit la précieuse distinction à la Bibliothèque nationale de France ! La candidature du lauréat était parrainée par Marie-Pierre Subtil, rédactrice en chef de la revue 6 Mois.

Le jury, présidé par Héloïse Conésa, conservatrice pour la photographie contemporaine au département des Estampes et de la photographie, accueilli à la Bibliothèque nationale de France, a délibéré mardi dernier. Il était composé de personnalités appartenant aux diverses professions impliquées dans la réalisation, la production, la critique et l’édition de photographies : Nathalie Bocher-Lenoir (Présidente de Gens d’images, déléguée du Prix Niépce), Olivier Culmann (Photographe, lauréat 2017 du Prix Niépce), Alain Escourbiac (Directeur de l’imprimerie Escourbiac, vice-président de Gens d’images), Wilfrid Estève (Fondateur et directeur du studio Hans Lucas, photographe), Marion Hislen (Déléguée à la photographie au ministère de la Culture), Aurélie Lacouchie (Responsable du pôle images d’INRIA, membre du comité directeur de Gens d’images), Vera Michalski-Hoffmann (Présidente du Groupe Libella), Brigitte Patient (Productrice de l’émission Regardez-voir sur France Inter), Jean-François Rospape (Directeur de l’Imagerie, centre d’art photographique, Lannion) et François Soulages (Philosophe, professeur d’Esthétique).

Créé en 1955 par Albert Plécy, le Prix Niépce Gens d’images est le premier prix de photographie professionnelle créé en France. Le double objectif de son fondateur était de sortir les photographes de l’anonymat et de les aider à déployer leur influence auprès du grand public au travers de la presse et de l’édition, notamment. Le Prix Niépce distingue chaque année le travail d’un photographe confirmé, âgé de moins de 50 ans, français ou résidant en France depuis plus de trois ans. Il est soutenu par la Bibliothèque nationale de France et placé sous le patronage du ministère de la Culture. Depuis 2016, il bénéficie du mécénat de Picto Foundation qui récompense le lauréat conçoit et produit un objet d’artiste avec lui.

Nous vous invitons à (re)découvrir l’interview que nous avions réalisée à l’occasion de son exposition « Le Royaume » présentée au printemps dernier à l’occasion du Mois de la Photo : Stéphane Lavoué à la recherche du Roi

https://gensdimages.com
http://www.stephanelavoue.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *