Rencontre avec Thierry Ollat, directeur du Mac Marseille et commissaire associé de Quel amour !?

3 min. de temps de lecture.

L’exposition phare de MP 2018 au Mac de Marseille sous le commissariat d’Eric Corne (artiste et fondateur du Frac le Plateau à Paris) tisse un panorama contrasté et fort autour d’artistes femmes et de couples de créateurs, confirmés ou en devenir, européens ou non occidentaux.

Nous ne sommes pas dans une vision iomanesque ou utopique et le point d’exclainterrogation de Quel amour !? nous met sur la voie…

Les visiteurs ont ainsi le choix du sens du parcours avec, d’un côté la passion comme moteur de création et de rédemption, de l’autre le gouffre et la démesure dévastateurs.
Amours entrelacés, incandescents, destructeurs, épistolaires, fragiles, éphémères, despotiques, entre images, regards, signifiants et signifiés, à partir de rapprochements inédits entre Kiki Smith et Pilar Albarracin par exemple, Antoine d’Agata et Omar Ba, Richard Bacon et Antoine d’Agata, Joana Vasconcelos et Rosemarie Trockel, Jérôme Zonder et Jean-Luc Verna. Et l’on plonge avec fascination dans ce jardin des délices où l’impudeur n’est pas toujours là où on le croit. Au total ce sont 68 artistes internationaux rassemblés, toutes générations confondues, avec des prêts de provenance prestigieuse.
 
Un partenariat a été constitué à l’occasion avec le musée Berardo (Lisbonne), ce qui explique la présence d’œuvres magistrales peu montrées en France, où l’exposition sera ensuite présentée du 3 octobre 2018 au 3 février 2019 dans une version différente.
Thierry Ollat dirige le musée depuis 2006. Il a récemment conçu HIP HOP : un âge d’or avec Claire Calogirou et Sebastian Bardin-Greenberg, ANDY WARHOL : Time Capsules en 2014, LE PONT en 2013 pour MP2013 et The Mediteranean Approach Venise et Marseille en 2011 et 2012 avec Adelina Cuberyan von Fürstenberg. Il a été auparavant directeur des Ateliers d’Artistes de la Ville de Marseille de 1995 à 2008.
Il a répondu à nos questions à partir des choix d’Eric Corne sur l’ADN du Mac et son positionnement renforcé, alors que se profile la prochaine Biennale d’art contemporain MANIFESTA en 2020, puissant catalyseur.

Catalogue complément indispensable 190 pages, Manuella éditions, 30 €

Précision : certaines œuvres du parcours peuvent heurter la sensibilité du public et en particulier du jeune public. Ces œuvres ne seront donc pas accessibles aux mineurs.

Infos pratiques :

Quel Amour !?
jusqu’au 2 septembre 2018

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *