Carte blanche photographique à Erick Gudimard

1 min. de temps de lecture.

Pour cette carte blanche écrite entre Hambourg et Marseille, je voudrais parler de deux événements très différents mais qui concernent ces deux villes, jumelées depuis 60 ans aujourd’hui.

D’une part, la Triennale de photographie de Hambourg, événement trop peu connu en France mais qui existe depuis de nombreuses années. Je vous conseille particulièrement de visiter la Kunsthalle, qui présente une exposition remarquable : [control] no control, qui rassemble 15 des artistes les plus importants de ces dernières années. Cela a été pour moi l’occasion de confirmations mais aussi de découvertes – je n’ai pas peur de le dire – de travaux que l’on a pas forcément l’habitude de voir en France. Il ne faut absolument pas manquer l’installation fantastique de Richard Mosse et aussi les images noir et blanc très subtiles de Morten Lange ainsi que la vidéo de Trevor Paglen. Et en plus vous pourrez découvrir la collection  permanente du musée d’un niveau tout à fait exceptionnel. Dans la Programmation Off de la Triennial ( où curieusement Off veut dire officiel ! ), je vous conseille d’aller découvrir des lieux de grande qualité : la galerie Drawing Room (dans l’appartement d’Esther et Alexandre), Âme nue ( un Art Space d’avant garde), et aussi M.Bassy (un lieu très étonnant consacré d’habitude à l’art africain).

Mais déjà de retour à Marseille je suis tourné vers la prochaine actualité du Centre Photographique Marseille. Polytyque sera en effet le premier salon de photographie contemporaine proposé en France hors de Paris. Cette art-fair est conçue selon un modèle économique radicalement différent, en partenariat avec les galeries présentées et la région PACA. Elle a pour but à la fois de présenter des artistes au public et aux collectionneurs marseillais, mais aussi de soutenir et d’aider les artistes de la région à évoluer dans leur carrière professionnelle. Organisé du 31 août au 2 septembre aux Docks Village pendant le rentrée culturelle (en même temps, et à côté, que Paréïdolie et Art-o-Rama), Polyptyque présentera plus d’une quinzaine d’artistes différents, ainsi qu’une dizaine d’éditeurs de livres d’artistes. Un grand merci donc à tous les partenaires de cette nouvelle aventure : Binôme, Drawing Room, Espace JB, Sit Down, Straat Galerie, Archipelago et aussi le salon Approche, pour leur soutien et leur implication.

Infos pratiques :
Triennale de Photographie de Hambourg,
[CONTROL] NO CONTROL
jusqu’au 26 août 2018
Kunsthalle
https://www.hamburger-kunsthalle.de

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *