Aller sur l’Evre, un ouvrage en édition limitée par Jean-Michel Delage

1 min. de temps de lecture.

Jean-Michel Delage est un photographe qui travaille pour la presse magazine, en France et à l’étranger. Il délaisse parfois la photographie de presse pour des séries plus personnelles. C’est notamment le cas pour sa série « Aller sur l’Evre », un travail inspiré par le livre de Julien Gracq, « Les eaux étroites ».

Des images réalisées les bord de la petite rivière de l’Evre, qui se jette dans la Loire, au niveau de Saint-Florent-le-Vieil. Jean-Michel Delage a travaillé en transfert de Polaroid sur un étrange papier ramené du Sri Lanka. Il est fabriqué à partir d’excréments d’éléphants. D’où la présence de fibres grossières…
Le photographe a auto-édité un petit ouvrage limité à 100 exemplaires.

« J’ai découvert Julien Gracq récemment. Depuis, j’ai lu plusieurs de ses ouvrages. J’ai aimé son regard sur le paysage, ses descriptions. L’auteur Ligérien m’a inspiré pour cette série. Elle a été réalisée en Anjou, près de St-Florent-le-Vieil, village de l’écrivain, mort en 2007. L’Evre, petite rivière qui se jette dans la Loire,  est le personnage central du livre Les eaux étroites. Julien Gracq l’a écrit en souvenir de ses ballades en barque sur ce cours d’eau. Sur les rives ou en bateau, l’Evre s’est offerte à moi.

Les photographies ont été réalisées avec un appareil Polaroïd basique acheté sur un vide-grenier. C’était mon premier travail avec ce genre d’appareil. Après la prise de vue, j’ai transféré l’image sur un papier fabriqué artisanalement au Sri Lanka à partir de crottes d’éléphants. D’où ce côté très fibreux.  »

LIVRE
Aller sur l’Evre
Jean-Michel Delage
Préface de Danièle Sallenave, de l’Académie française.
20€
https://tictail.com/s/jm2lage/levre-étroite
http://www.jeanmicheldelage.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *