Japon !

Chargement de la carte…

Dates
13/09/2018 - 11/11/2018

Horaires
10 h 00 min - 19 h 00 min

Lieu
L’Aquarium de Paris
5, avenue Albert de Mun
75116, Paris
France


Pour la cinquième année consécutive, l’Aquarium de Paris s’ouvre à l’art contemporain, en invitant un artiste à créer son propre parcours d’exposition.

Cette année, célébrant « Japonisme 2018 » et mettant en avant ses liens avec la culture nipponne, l’Institution a souhaité collaborer avec l’artiste Aki Kuroda. Originaire de Kyoto et vivant à Paris depuis les années 70, Aki Kuroda est l’une des incarnations contemporaines de la relation historique entre le Japon et la France, du brassage des cultures entre Orient et Occident.

« Aquacity », c’est le nom de ce parcours artistique ambitieux et unique, déployé sur les 3500 m2 de l’Aquarium de Paris. Le visiteur plonge dans le célèbre « jardin cosmique » d’Aki Kuroda. Pour la première fois, l’artiste investit l’élément marin, là où habituellement, c’est la ville qui l’inspire. Un dialogue inédit s’instaure entre les installations impressionnantes d’Aki Kuroda et le monde aquatique, offrant au public une nouvelle cosmogonie du vivant.

Une nouvelle Atlantide pour Aki Kuroda

Composée de matériaux, de vidéos, de peintures et de sculptures inédites, « Aquacity » est un ensemble protéiforme de performances et d’installations qui forment une création originale et poétique où la Nature, l’altérité, le voyage, la temporalité et la place de l’homme dans l’univers imprègnent chacune des œuvres.

Avec « Le Passage », « Le Labyrinthe », « Orient-Occident » et « L’immersion Poétique », ce sont quatre ilots, comme autant d’Atlantides, qui ponctuent l’espace artistique de l’Aquarium de Paris. Quand le passé, le présent, le futur, le réel et l’irréel se rencontrent, l’écriture artistique sort de son cadre habituel pour se réinventer dans une calligraphique personnelle. L’art et la science se retrouvent ainsi au carrefour des intelligences et des sensibilités.

Une incitation à sonder notre rapport à l’environnement

L’architecture singulière de l’Aquarium de Paris offre aux visiteurs de parcourir les entrailles d’une grotte sous-marine onirique, où la recherche artistique d’Aki Kuroda se confronte à la réalité du monde océanique. Aux origines du vivant, était en effet la mer. Des millions d’années plus tard, elle est toujours quintessentielle à l’équilibre de la planète. Aki Kuroda le sait plus que quiconque, lui qui vient d’un archipel où la mer est à la fois objet de fascination et de terreur, mais aussi et surtout nourricière.

A travers cette exposition cosmique et aquatique, Aki Kuroda nous incite à porter sur notre univers quotidien un regard plus sensible ; une autre approche pour prendre conscience de la beauté et de la fragilité de l’environnement marin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *