255 Views |  Like

Les criminels : Obsession(s)

Chargement de la carte…

Dates
09/12/2017 - 27/01/2018

Horaires
Toute la journée

Lieu
Ycône Galerie
19 rue Notre-Dame-de-Nazareth
75003, Paris
France


Le collectif d’artistes plasticiens – Les CriminelsLyne Vermes, Théophile Arcelin et Gwenael Billaud installe ses oeuvres autour de la question de l’obsession dans le crime.

Vernissage le samedi 9 décembre de 16h à 19h

Exposition du 9 décembre 2017 au 27 janvier 2018
Ycône Galerie, 19 rue Notre Dame de Nazareth Paris 3 eme

Performance Gwenael Billaud à 17h

« Le crime de Charles Manson » c’est le mien.
« Le crime passionnel » c’est le mien.
« Le crime écologique » c’est le mien.

« LES CRIMINELS » sont trois artistes plasticiens qui réfléchissent sur la notion du crime : crimes passionnels, écologiques, financiers, esclavagistes… Il n’y a pas, dans cette réflexion sur le crime, de notion de culpabilité, mais un rapport à une conscience qui n’a pas encore émergée, le crime des uns impliquant la responsabilité de tous. Une conscience au sens Levinassien qui s’articule autour de la notion de « responsabilité pour autrui ». L’éthique chez Levinas c’est « la responsabilité pour autrui » inspirée de la phrase de Dostoïevski : « Chacun est responsable de tout, devant tous et moi plus que tous les autres
». La conscience de l’autre venant par son visage, c’est la manière qu’à l’autre de m’aborder, à la fois suppliant et commandant impérieusement, porteur du premier ordre : « tu ne tueras point ». En ce sens, tout le corps et tout l’homme est visage. Le visage de l’autre rentre par effraction dans mon être et rompt avec ma tranquillité.

« LES CRIMINELS » par leur travail plastique, invitent le spectateur à s’interroger sur sa propre conscience. Pour Tristan Tzara, le but de l’art c’est l’accroissement de l’être.