Tewaza : les techniques fait main des maîtres Takumi de l’artisanat japonais d’excellence

Chargement de la carte…

Dates
01/09/2018 - 15/11/2018

Horaires
12 h 00 min - 20 h 00 min

Lieu
ESPACE DENSAN
8 bis rue Villedo
75001, PARIS
France


Dans le cadre de Japonismes 2018, l’événement DENSAN présentera 3 types d’artisanats conjointement à la Maison de la Culture du Japon et à l’ESPACE DENSAN pour dévoiler les techniques fait main (Tewaza) des grands maîtres (Takumi) de l’artisanat d’excellence nippon, dont les savoir-faire multiséculaires sont parvenus jusqu’à nos jours tout en s’adaptant au monde moderne :

Il s’agit du patrimoine artisanal nippon dont les créations d’excellence sont sélectionnées sur tout l’archipel selon de rigoureux critères par le Ministère de l’Economie, du Commerce et de l’Industrie au Japon (METI).

– Céramique de Bizen / Atelier Daikura
Etablis en 2011, les artisans de l’Atelier DAIKURA créent des pièces dans un esprit contemporain à Bizen dans la préfecture d’Okayama.
Les céramistes de Bizen sont porteurs d’un héritage ancestral riche de plus de 1.000 ans, la céramique de Bizen fait partie de l’un des six fours les plus anciens du Japon. Chaque pièce faite à la main est cuite dans un four avec du bois de pin et aucun émail n’est utilisé pour ces créations de céramique issues de la terre et du feu.

– Tapisserie de soie Tsuzuré-ori / Atelier Hakuryuan Katsuyama 
Le tissage de la tapisserie « Tsuzuré-Ori » s’effectue par l’artisane qui dessine une image ou un motif en grattant des fils colorés avec son ongle limé en dents de scie, utilisé comme un peigne. Pratiquée dès la fin du 15e siècle et entièrement réalisée à la main, cette technique similaire à celle de la Manufacture des Gobelins, entre dans la catégorie du tissage d’excellence « Nishijin-Ori » qui utilise de la soie, ainsi que des fils d’or et d’argent teints préalablement. Fondé à Kyoto en 1977 et dirigé par l’artisan de la 2e génération, l’Atelier remporte chaque année de nombreux prix.

– Teinture sur soie à petits motifs / Atelier Tomita Somé-Kogei
L’histoire du Tokyo Somé Komon remonte à l’époque Muromachi (14e-16e siècles) avec les armoiries familiales des samouraïs réalisées sur de la soie avec une teinture qu’accompagnent de tout petits motifs imprimés à l’aide de pochoirs en papier appelés Katagami.
Fondé en 1882 et spécialisé dans la création du Tokyo Somé Komon, l’Atelier est actuellement géré par Tomita Atsushi, maître-artisan de la 4e génération. En 2012, il a lancé la marque Sarakichi qui comporte foulards, pochettes pour vestes, cravates, nœuds papillon et il collabore régulièrement  avec des designers japonais et internationaux.

< ESPACE DENSAN
Exposition des 3 artisanats du 1er septembre au 15 novembre 2018 – 8 bis rue Villedo Paris 1er

< MAISON DE LA CULTURE DU JAPON A PARIS
– Du 18 au 22 septembre : Exposition dans le hall du rez-de chaussée

– 21 septembre : Ateliers de Teinture sur soie « Tokyo Somé Komon » (16h30 et 18h30)

– 22 septembre : Conférences-démonstrations « Céramique de Bizen » (13h30 et 15h30), puis « Tissage Nishijin-ori » et « Teinture sur soie Tokyo Somé Komon » (17h)

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *