Archives par mot-clé : Harcèlement

Parité Femme-Homme Mode d’emploi, Bravo Marlène !

Depuis des mois, on assiste au lynchage numérique et planétaire d’individus accusés d’agressions et d’harcèlement sexuels. La parole se libère, pour le meilleur et pour le pire via les hashtags #metoo #balancetonporc #balancetonpol qui ont fleuri sur la toile et inondé les réseaux sociaux.

Pourtant, dans les faits et contrairement à ce qui se passe outre atlantique, on ne peut que noter, ces dernières semaines, du peu de cas qui est fait de la parole des victimes présumées au profit de la sacro-sainte présomption d’innocence des hommes mis en cause.

Par deux fois et à quelques jours d’intervalle, des membres du gouvernement ont vu leur vie sexuelle exposée en place publique. Et par deux fois, nous avons pu constater l’efficacité du système Macron en matière de communication: « La gestion de la crise avant la crise ».

Ainsi, après l’ère de la communication, puis celle de la notification, nous voici entrés dans une nouvelle période, celle qui anticipe les crises. Tout d’abord, Monsieur Darmanin, avoue à la radio qu’il lui est arrivé d’être un peu lourd dans des textos auprès de certaines collaboratrices. Que venait faire cette déclaration au milieu d’une intervention sur le budget 2018 ? On le comprendra quelques jours plus tard, lorsqu’on apprend qu’une femme a déposé plainte.

Plus récemment, on assistait médusé, à l’heure du petit-déjeuner, au désarroi du gendre idéal, notre monsieur Hulot national. La larme à l’oeil, il expliquait au journaliste qu’il était victime d’une agression médiatique la veille de la sortie d’un article révélant une plainte pour viol (classée pour prescription) déposée en 2008.

En vue de soutenir l’effort gouvernemental en matière de com’ et anticiper la prochaine crise, évitons les réunions au Sofitel de New York. Là bas, le « troussage de bonnes » et le « droit de cuissage » n’y sont plus tolérés ! Et chez nous?

Jusqu’ici tout va bien!

Cette semaine, notre invité est Pierre Leotard, directeur des revues Corridor Eléphant et Niepcebook. Il nous livre ses cartes blanches et ses coups de coeur.

Bonne semaine à tous.

La petite musique du silence

L’Etat de New York vient d’assigner en justice le studio Weinstein pour « ne pas avoir protégé ses employés d’un harcèlement sexuel invasif, des intimidations et de la discrimination ». Ainsi l’affaire Weinstein promet encore de nombreux rebondissements, après les révélations récentes et témoignages de poids lourds de l’industrie cinématographique, comme Uma Thurman ou Salma Hayek.

Et chez nous? Tout va toujours bien. 

Le bruyant silence médiatique autour des différentes révélations, avérées ou supposées, de harcèlements ou de viols impliquants des personnalités politiques (Baupain, DSK, Tron, Marchal-Beck) s’étiole peu à peu. 

L’Ebdo, qui sort son cinquième numéro et n’en demandait sans doute pas tant dans les critiques de ses propres confrères, nous rappelle que le journalisme est avant tout un contre-pouvoir. 

Nouvel entrant dans le difficile marché de la presse, il nous révèle, bien qu’on ait tenté en haut lieu, d’éteindre l’incendie avant même qu’il n’ait été allumé, une histoire ô combien tristement contemporaine. 

Cette semaine, nous accueillons Pierre Oudart, nouveau directeur de la très en vue Ecole Supérieure d’Art et de Design Marseille-Méditerranée. A l’occasion du Grand Baiser qui inaugure MP2018, plus 450 evènements culturels dans la région jusqu’en septembre prochain, Il nous fait partager ses coups de coeurs et ses cartes blanches.

Bonne semaine à tous !

Harcèlement

Nouveau scandale dans le monde feutré de la photographie révélé ce week end. Après David Hamilton et Terry Richardson, Bruce Weber, le photographe de mode connu pour ses campagnes Calvin Klein, Ralph Lauren ou Moncler est accusé d’agression sexuelle par un jeune modèle, Jason Boyce. Ainsi, l’affaire Weinstein continue de s’étendre au delà de son périmètre initial. 

Ces révélations doivent permettre de faire un état des lieux général sur le harcèlement sexuel subi sur son lieu de travail, mais au delà également : dans la rue, les transports en commun, dans son quotidien… Dans nos sociétés policées, la situation est pourtant désastreuse pour les femmes, même si l’affaire Weber révèle, comme plus récemment avec Kevin Spacey, que les hommes ne sont pas toujours à l’abri de ces pratiques. 

Le président Macron a promis de faire de l’égalité homme-femme une grande cause de son quinquennat. Très discret face à l’onde de choc autour des affaires de harcèlement sexuel pendant des semaines, il dégainait son plan de « sécurité sexuelle » le 25 novembre dernier, après avoir préalablement réduit le budget du secrétariat d’Etat à l’égalité Femme-Homme.

Notre invité de la semaine est l’un de nos collaborateurs historiques, Dominique Vautrin, qui s’est prêté à l’exercice du portrait chinois et des cartes blanches.

Et en ce mois de décembre, nous prenons les devants et vous proposons nos whislist pour vous aider à trouver des cadeaux de Noël inédits. A découvrir également, notre calendrier de l’avent spécial édition. Chaque jour, une case à ouvrir qui vous révèle un livre d’art à offrir ou se faire offrir.

#BalanceTonPorc