Archives par mot-clé : Magazine

JR, 100 photos pour la Liberté de la Presse en kiosque !

Depuis le 5 juillet, le dernier numéro « 100 photos pour la Liberté de la Presse » est en kiosque. Il est consacré à l’artiste aux photographies monumentales, désigné comme l’une des 100 personnalités de l’année par le Time : JR. L’association Reporters Sans Frontières édite depuis 1992 ces albums de photographie, pour financer leurs actions. La vente des albums représente 30% de leur budget.

« Je possède la plus grande galerie d’art au monde : les murs du monde entier. J’attire ainsi l’attention de ceux qui ne fréquentent pas les musées habituellement. » JR

Le portfolio inédit du nouvel album nous fait parcourir le monde dans les yeux de JR. Il accouche la ville de ses secrets, de nos oublis et des injustices de nos sociétés. Le portfolio est introduit par un texte de Serge July. Présenté par ordre quasi-chronologique, on découvre des images datant de 2001, à la naissance de son projet « Expo 2 Rue », alors qu’il avait tout juste 18 ans. En 2004, il photographie Ladj Ly le braquant, menaçant, avec une camera au poing; une image qui marquera le début de la carrière de celui qui préfère garder son anonymat en se faisant appeler JR, de ses initiales…
S’en suivront plusieurs séries qui auront un puissant écho en France et à l’international. JR est aujourd’hui représenté par la galerie Perrotin, l’une des plus importantes galeries d’art contemporain. Il exposera cet automne à la Maison européenne de la photographie, puis au SF Moma et au Brooklyn Museum en 2019.

On retrouve également dans ce nouveau numéro, un dossier spécial « Quand le journalisme s’illustre », sur l’utilisation de l’illustration dans la presse, parce qu’il est parfois impossible de photographier ou de filmer. Focus sur le neuvième art dans la presse.

INFORMATIONS PRATIQUES
JR, 100 photos pour la Liberté de la Presse

PHOTO magazine, la résurrection

Vous avez peut-être vu passer cette information sur les réseaux sociaux depuis lundi matin, en effet un article de L’Oeil de la Photographie annonce la mort du magazine PHOTO. Après avoir contacté Agnès Grégoire, la rédactrice en chef du magazine, en poste depuis 30 ans au sein de la rédaction, elle nous confie son étonnement et nous rassure que le magazine n’est pas (encore) mort puisque son prochain numéro sera en kiosque dès demain !

Dans son article, le directeur de publication, annonce à la fin d’un éditorial sur les rencontres d’Arles, « Ultime preuve de ce changement hallucinant: la mort de PHOTO. Personne n’en parla, personne même n’était au courant ! […] Ce fut le magazine qui fit découvrir la photographie car il fut avec d’autres, l’instrument de sa mode dans les années 70. Nous avons tout montré, tout accueillit et 50 ans plus tard il meurt dans l’indifférence générale. » Le magazine qui fête cette année ses 51 ans a connu de nombreux changements ces dernières années, des difficultés ces derniers mois, mais il semblerait qu’il ne soit pas encore venu le temps des funérailles. Agnès a souhaité que nous publions ce démenti afin de rassurer ses lecteurs et l’ensemble de la profession :

Le Fake News de L’œil de la photographie

Merci pour les messages de condoléances et d’amitié reçus à la rédaction après l’annonce par L’œil de la Photographie de la mort de PHOTO. L’information est surprenante, pas vérifiée et totalement fausse. Du grand journalisme ! PHOTO est bien vivant, a plein de projets, travaille actuellement sur un nouveau site et sort son prochain numéro ces jours-ci. En voici le sommaire :  Dans le Spécial Eté de PHOTO, vous découvrirez pour la première fois publiées en France les sublimes images de Dotan Saguy. Le photographe basé à Los Angeles est l’auteur de la couverture et d’un portfolio où il documente la communauté libre et hédoniste de cette plage mythique de Los Angeles fortement menacée par la gentrification. Interview découverte ! Grand spécialiste des sports de glisse et du surf en particulier, Ben Thouard nous livre ses images les plus personnelles de sa vie là-bas, en Polynésie. Interview passion ! Jessica Lange, l’actrice hollywoodienne de King Kong ou plus récemment la star de la série Horror American Story, nous offre une interview exclusive pour accompagner les photos qu’elle prend depuis que son mari Sam Shepard lui a offert un Leica. Guillaume Dutreix, artiste français émergent s’intéressant particulièrement à la culture urbaine et à l’architecture vous entraînera dans un Hong Kong que vous n’avez jamais vu. Pour le plaisir, PHOTO vous a choisi quelques-uns des plus grands nus de la photographie pour saluer l’exposition parisienne Flesh for Fantasy à la A. Galerie. Six images ont été primées au plus grand prix du photojournalisme, le World Press Photo, avant d’annoncer La photo de l’année. PHOTO vous donne les résultats et vous fait découvrir leurs auteurs. Explorez la sombre réalité de la Cité des Anges avec une sélection de photos d’archives des années 20 jusqu’au années 50 extraites du nouveau livre Dark City. Des images pour un été frisson ! Et bien sûr, PHOTO vous guide dans les festivals de l’été, à commencer par la 49e édition des Rencontres d’Arles. Vous saurez tout sur les plus beaux records de ventes aux enchères, sur l’actualité de la photographie, ses prix, ses expositions, ses nouveautés techniques… Bonne lecture et très bel été à tous, consacrez-vous à votre passion et participez à notre Plus grand concours photo du monde ! Au plaisir de vous retrouver à la rentrée ! – Agnès Grégoire, directrice de la rédaction https://loeildelaphotographie.com/fr/editorial-arles-les-fantomes-et-la-mort-de-photo/

Mowwgli vous offre 5 exemplaires du nouveau Hors Série de Fisheye spécial Réalité Virtuelle !

Fisheye inaugure cette semaine la 3ème édition du VR Arles Festival. Visible jusqu’au 26 août, la manifestation met la réalité virtuelle au cœur des explorations artistiques. A cette occasion le magazine publie un numéro hors série, que nous vous proposons de remporter gratuitement !

[JEU CLOTURÉ] *Pour remporter le numéro Hors Série Réalité Virtuelle de Fisheye, envoyez-nous un mail à info@mowwgli.com avec vos noms et coordonnées postales. Les 5 premiers participants, recevront le magazine directement à leur domicile. 

ÉDITO : NOUVEAU TERRAIN DE JEU

Depuis six ans déjà, la réalité virtuelle, qui transcende la vision des possibles de ceux qui ont pu l’essayer, est devenue un nom familier. Une petite révolution qu’on peut rapprocher de l’éclosion d’Internet dans les années 1990. Cette fois-ci aussi, l’engouement est massif, comme le sont les investissements et les promesses technologiques sidérantes. Mais à quoi ça sert la réalité virtuelle exactement ?

Là, ce sont les artistes qui, selon nous, offrent la meilleure réponse : ce sont eux qui explorent avec appétit les possibilités expressives d’un médium tout entier tourné vers la sensation et l’immersion. Quoi de plus normal pour eux qui sont habitués à chercher, dans leur sensibilité et leur histoire, le matériau de perceptions intenses. Loin des sensations gratuites des montagnes russes ou des zombies, il existe une autre réalité virtuelle qui réenchante nos perspectives, génère de la poésie et élargit le champ de nos possibles.

« La différence entre science-fiction et réalité sociale est une illusion d’optique », formule la philosophe Donna Haraway. Nous avons donc cherché à régler notre optique et à dénicher, pour ce numéro hors-série, ces réalités virtuelles artistiques qui proposent des moments à vivre, des sensations nouvelles, des expériences de pensée, à faire au présent.

À Berlin, nous avons rencontré des artistes branchés sur le futur, que l’on aperçoit hybridés de sophistication et de tragique. À New York, de puissantes énergies, souvent de la part de femmes, sont à l’oeuvre pour mettre en scène virtuellement des créations concernées et militantes comme celles de Morehshin Allahyari ou du musée virtuel DiMoDA.

À Dakar, la créatrice Selly Raby Kane ravive les flammes mythologiques sénégalaises au coeur d’une cité en mutation rapide. Une oeuvre qui fait monde, à l’image des facéties géniales du Grec Theo Triantafyllidis.

Enfin, nombreux sont les artistes nés à l’ère du cyborg et pour qui le matériau même du numérique est source d’inspiration, que ce soit les résolutions complexes de Rosa Menkman, les rêves post-Internet de Jon Rafman où les dessins à l’aquarelle de Julia Spiers rendus virtuels par Ferdinand Dervieux.
Notre balade internationale, forcément incomplète, fait voir un monde où le virtuel est un moment du réel, un moment dans lequel le coeur des artistes fait
naître des possibles. Une démarche que Fisheye met en lumière depuis cinq ans en photographie, et désormais dans ce nouveau champ de jeu qu’est la réalité virtuelle.

Benoît Baume, directeur de la rédaction de Fisheye
Fabbula, rédacteur en chef du hors-série VR

MAGAZINE
Fisheye Hors Série VR
Immersion dans les mondes virtuels des artistes
100 pages
6,50 €
http://fisheyemagazine.fr

INFORMATIONS PRATIQUES
3ème édition VR Arles Festival
Du 2 juillet au 26 août 2018
Couvent Saint Césaire
Impasse de Mourgues
13200 Arles
De 10h à 19h
https://www.vrarlesfestival.com

Mowwgli vous offre 5 exemplaires du nouveau numéro Fisheye #31 !

Le tout nouveau numéro de Fisheye est dans les kiosques depuis hier ! Le magazine lifestyle de la photographie fête ses 5 ans, avec ce numéro anniversaire qui vous propose un programme sur mesure spécial Arles ! Aujourd’hui, Mowwgli vous propose de remporter gratuitement ce numéro qui accompagnera votre été !

*Pour remporter le numéro 31 de Fisheye, envoyez-nous un mail à info@mowwgli.com avec vos noms et coordonnées postales. Les premiers participants, recevront le magazine directement à leur domicile. [CONCOURS CLOTURÉ!]

Dossier Rencontres d’Arles

Pour ce dossier spécial de 30 pages sur le grand rendez-vous photo de l’été, nous avons sélectionné une quinzaine d’expositions, quelques pépites du off, sans oublier le festival de réalité virtuelle et la rétrospective de Delphine Diallo organisés par les équipes de Fisheye. Vous trouverez également quelques bonnes adresses pour grignoter entre deux expos ou prendre un verre : une belle occasion de célébrer le 5e anniversaire de Fisheye !

Politique, société, étranger, portfolios…

Fotografiska, l’oeil de Stockholm 

Apparu dans la capitale suédoise en 2010, le centre Fotografiska s’est rapidement imposé dans le paysage photographique mondial. Gros plan sur ce lieu-concept, entre musée et entreprise privée, qui se veut non élitiste et défend un 8e art miroir de la condition humaine.

Moyen-Orient : la fabrique du mirage 

Andrea & Magda ont réalisé un travail qui présente le Moyen- Orient sous un angle inédit. Vivant en Palestine depuis 2009, ce couple franco-italien a vu se transformer cette société et se libéraliser l’économie du pays. Une mutation traduite par un imaginaire de pacotille qu’incarnent les Horizons occupés, titre des quatre séries publiées en rubrique Focus.

Schizophrénie/photographie, une affaire de famille 

Un dialogue entre Geoffroi Caffiery et son fils schizophrène à travers des images et des mots. Témoignage, chronique et cri d’amour, la série Dis papa dépasse l’expérience personnelle pour questionner le rapport à la maladie et à l’autre.

Rencontres, expos, livres…

Raphaëlle Stopin, guetteuse d’émergence 

Portrait de la directrice du Centre photographique Rouen Normandie, qui est aussi commissaire d’exposition du Festival de mode et de photographie d’Hyères, et qui a assuré le poste de conseillère artistique du prix HSBC 2018.

Christophe Calais, directeur éditorial à Magnum 

Photographe habitué aux grands reportages, Christophe Calais a travaillé au sein de nombreuses rédactions, comme salarié ou en free-lance. Depuis deux ans, il a posé ses boîtiers pour rejoindre l’agence Magnum, où il occupe le poste de directeur éditorial. Mais en quoi consiste ce drôle de métier ?

À l’heure de l’afrocyberféminisme 

En opposition aux diktats de l’Occident, de nouvelles figures féminines développent une culture numérique propre. Elles puisent dans les codes graphiques du Web autant que dans l’art vidéo, et imposent un nouveau courant artistique : l’afrocyberféminisme.

Et encore beaucoup de choses…

Nous souhaitons un bel anniversaire à toute l’équipe de Fisheye !

MAGAZINE
Fisheye #31
Juillet / Août 2018
Bimestriel, 140 pages
4,90 €
http://fisheyemagazine.fr

Mowwgli vous offre 10 exemplaires du nouveau numéro Fisheye #29 !

Le tout nouveau numéro de Fisheye est dans les kiosques depuis vendredi dernier ! En couverture, c’est le dossier « Corps en liberté » qui est mis en avant avec une photographie – signée Charlotte Abramow – d’une femme aux cheveux roses à l’attitude acrobatique ayant pour seul vêtement une jupe noire. Ici l’identité est parfaitement cachée sous la jupe, laissant pour visage une paire de fesses… Nous vous proposons de remporter gratuitement, ce numéro #29 !

*Pour remporter le numéro 29 de Fisheye, envoyez-nous un mail à info@mowwgli.com avec vos noms et coordonnées postales. Les premiers participants, recevront le magazine directement à leur domicile. JEU CLOTURÉ !

Fisheye grandit, depuis sa création en 2013, le magazine a ouvert sa galerie 3 ans plus tard et aujourd’hui le magazine a sa version chinoise ! Ce 29ème numéro nous parle des corps en liberté.  Les photographes ont toujours eu affaire au corps. Le leur, comme celui des personnes qui passent devant leur objectif. La représentation qu’en font les auteurs publiés dans ce dossier – corps sauvage, modèle ou politique – ne fait qu’élargir le champ des libertés. Liberté d’en disposer, liberté de le préserver, liberté d’en faire un territoire de pensée, liberté de ne pas répondre aux diktats de la société, ou liberté de l’afficher à la face du monde.

La liberté donc. En tribune et en fin du magazine, on retrouvera d’ailleurs un texte signé de Benoït Baume intitulé « Dilemme », qui rebondit sur le mouvement #metoo en relatant un événement qui s’est déroulé sous ses yeux et qu’il a souhaité dénoncer. Un papier qui fera très probablement du bruit dans le milieu de la photographie.

MAGAZINE
Fisheye #29
Mars / Avril 2018
Bimestriel, 140 pages
4,90 €
http://fisheyemagazine.fr

Bientôt : Art Insider, la nouvelle revue de l’art contemporain

ArtInsider

Le mois prochain sort une nouvelle revue professionnelle d’art contemporain dédiée aux artistes et aux acteurs de l’Art. Son nom « Art Insider ». Après une campagne de crowdfunding qui a atteint presque 15000 euros sur les 4500 attendus, le mensuel vous dressera un panorama synthétique de l’actualité, des événements, salons et foires à venir, région par région.

Art Insider sera disponible dans plusieurs lieux culturels de plus grandes villes de France, une formule abonnement vous permettra également de la recevoir à domicile.

L’Equipe. Milarépa Bacot, Myriam Lefraire, Isabelle Caparros, Alexandrine Dhainaut

http://www.artinsider.fr

Mowwgli vous offre 10 exemplaires du nouveau numéro Fisheye #28 !

Pour cette nouvelle année Mowwgli vous offre 10 numéros* du magazine bimestriel Fisheye. Dans les kiosques depuis le 6 janvier, le petit dernier consacre un important dossier consacré à la Chine : direction Lanzhou, Xiamen ou encore Hong Kong et découvrez les portfolios des artistes tels que Chen Huo ou Feng Li

[UPDATE 11 janvier à 23h00] : Jeu Concours cloturé.
*Pour remporter le numéro 28 de Fisheye, envoyez-nous un mail à info@mowwgli.com avec vos noms et coordonnées postales. Les premiers participants, recevront le magazine directement à leur domicile.

Chine en transition

Notre dossier consacré à la Chine vous invite à une véritable exploration de la création photographique dans l’empire du Milieu. En plus d’un reportage qui nous entraîne à Lianzhou pour découvrir le tout premier musée public de photographie sur le territoire, à Xiamen pour la troisième édition du Jimei x Arles International Photo Festival, et à Hong Kong pour visiter les nouvelles galeries, vous trouverez de nombreux portfolios et analyses pour comprendre les raisons de cette effervescence. Les photographes chinois témoignent des mutations de leur pays à travers leurs regards et leurs expérimentations, utilisant tour à tour l’image documentaire, la mise en scène, la performance, l’image vernaculaire, la vidéo ou les mondes virtuels.

Mais aussi – Politique, société, étranger, portfolios…

Marc Melki, photographe indigné
Pour alerter l’opinion et les pouvoirs publics sur le sort des sans-abri, le photographe Marc Melki a demandé à de nombreuses célébrités de poser devant son objectif en se mettant dans la peau d’un SDF. De faux échoués pour un vrai combat.

Alzheimer, quand la mémoire se meurt
Quatre photographes (Laetitia d’Aboville, Alain Keler, Tatsumi Orimoto et Fausto Podavini) ont choisi de fixer la mémoire de leurs proches quand ces derniers perdaient la leur. Un hommage autant qu’un moyen de lutter contre l’oubli, éclairé par l’analyse de Catherine Thomas-Antérion, médecin spécialiste de la mémoire.

Roman-photo, le feuilleton d’une époque
Entre cinéma et bande dessinée, le roman-photo, souvent raillé par les gardiens de la culture, nous raconte des histoires d’amour en nous donnant à lire les rêves et les fantasmes de notre société. Une saga à découvrir au Mucem, à Marseille.

Les banques d’images et leur côté obscur
Parce qu’elles doivent pouvoir tout illustrer, les millions de photos proposées par les banques d’images rivalisent d’insipidité. De ce flux sortent des pépites pleines de drôleries ou flippantes, compilées sur le compte Twitter Dark Stock Photos.

« L’Arche maudite » sauvée par le photojournalisme 
Inaugurée en juin dernier sur le toit de la Grande Arche de la Défense, l’Arche du photojournalisme consacre ses 1 200 m2 situés au 35e étage à un auteur vivant. Mais avant d’en arriver là, ce haut lieu situé dans le plus grand quartier d’affaires européen a connu bien des bas.

Dans les mines d’opale de l’outback australien
Antoine Bruy nous entraîne à Coober Pedy, une mine d’opale perdue à plus de 800 km au nord d’Adélaïde. The White Man’s Hole est le deuxième volet de The Outback Mythologies, un projet en six parties sur les communautés isolées de l’arrière-pays australien.

MAGAZINE
Fisheye #28
Janvier / Février 2018
Bimestriel, 140 pages
4,90 €
http://fisheyemagazine.fr

Rencontres de Bamako 2017 : La sortie du Numéro 3 de something we Africans got

A l’occasion des Rencontres de Bamako, le volume 3 de la revue est consacré à la photographie pour la première partie, au Mali pour la seconde avec une sélection d’artistes et de penseurs du pays. La troisième partie présente dans un panorama non exhaustif, les ponts établis entre l’Afrique et l’Allemagne par la pratique artistique et intellectuelle.

http://somethingweafricansgot.com

INFORMATIONS PRATIQUES
Les Rencontres de Bamako – Afrotopia
Biennale Africaine de Photographie
Du 2 décembre 2017 au 31 janvier 2018
Bamako, Mali
https://www.rencontres-bamako.com

Remportez le nouveau numéro de Fisheye (#27)

Semaine de Paris Photo, semaine de l’effervescence photographique ! A cette occasion, le magazine Fisheye sort son nouveau numéro spécial Paris Photo, le rendez-vous incontournable de l’automne. Vous retrouverez également dans cette 27ème édition, un dossier sur la nouvelle génération de l’édition qui privilégie la réalisation du livre-objet. Mowwgli vous propose de remporter 10 numéros gratuits* !

[UPDATE 14.11.17 à 23h00] : CONCOURS CLOTURÉ
*Pour participer il vous suffit de nous envoyer un mail à info@mowwgli.com avec vos noms et coordonnées postales. Les premiers participants, recevront le magazine directement à leur domicile.

Édition, une nouvelle génération tourne la page

Le monde de l’édition photo est en plein bouleversement. Une nouvelle génération d’éditeurs indépendants bouscule les habitudes. Privilégiant la production de livres-objets confectionnés avec des graphistes inventifs, ils renouent avec une audace éditoriale qu’on croyait disparue. Ces nouveaux acteurs prennent acte des difficultés du marché et mettent à profit les nouveaux outils de fabrication et de diffusion pour développer des ouvrages créatifs, où s’inventent les écritures de demain. Plongée dans ce laboratoire de la photographie, au travers d’une dizaine d’éditeurs de cette nouvelle vague.

Paris Photo, un rendez-vous capital

Alors que le Grand Palais rassemble les meilleures galeries internationales sous la bannière de Paris Photo, la capitale fourmille de salons, d’expositions et d’événements à ne pas manquer, dont nous vous offrons une sélection.

INFORMATIONS PRATIQUES 
Fisheye #27
Sortie en Kiosque le 9 novembre 2017
Prix de vente : 4,90 €, 148 pages.
Fisheye est accessible en format numérique pour tablette, smartphone et ordinateur, pour seulement 3,99 € en passant par le site www.relay.com.

Le numéro #26 de Fisheye à remporter

Le dernier numéro de Fisheye est en kiosque depuis la mi-septembre, aujourd’hui, Mowwgli vous propose de remporter 10 exemplaire de Fisheye #26*. Au sommaire de cette édition automnale intitulée « Photographie & architecture, nouvelles perspectives », le portrait de Marin Karmitz à la maison rouge, la réouverture de la galerie Agathe Gaillard, un portfolio signé de Mathieu Farcy ou encore le focus sur la photographie du monde arabe contemporain…

[UPDATE 04.10.17: Concours clos] *Pour participer il vous suffit de nous envoyer un mail à info@mowwgli.com avec vos noms et coordonnées postales. Les premiers participants, recevront le magazine directement à leur domicile.

Photographie & architecture, nouvelles perspectives

Les architectes se rêvent photographes et inversement. Chacun se regarde avec envie et les collaborations donnent souvent des projets assez fusionnels. Le destin du premier et celui du huitième art se croisent aussi sur la montée en puissance de la notion de collectif, bousculant l’image de l’individu créateur qui régnait jusque-là en maître. Utilisation de la lumière, patrimoine, mémoire commune : les points de rapprochement se déclinent à l’infini entre ces deux cousins. Un dossier à grignoter sans modération dans lequel pourraient se cacher, entre les lignes, images 3D et maquettes.

INFORMATIONS PRATIQUES 
Fisheye #26
Sortie en Kiosque le 15 septembre 2017
Prix de vente : 4,90 €, 132 pages.
Fisheye est accessible en format numérique pour tablette, smartphone et ordinateur, pour seulement 3,99 € en passant par le site www.relay.com.