Archives par mot-clé : Monographie

Jean-Claude Gautrand, Retour sur images

Ils étaient nombreux à le presser de penser enfin à sa propre monographie, lui qui en a tant signées. Auteur de livres incontournables sur Doisneau, Ronis, Brassaï, Dieuzaide et des plus anciens nommés Hippolyte Bayard ou Louis Désiré Blanquart-Evrard, Jean-Claude Gautrand publie aux éditions Bourgeno le grand et beau livre qui invite le lecteur à s’immerger dans la longue et riche production d’un promeneur infatigable, cheminant de Paris vers d’autres hauts-lieux  de l’Histoire du 20e siècle.

Impliqué dès ses débuts dans les querelles esthétiques suscitées par l’Allemand Otto Steinert, Gautrand adhère à l’élan humaniste des  poètes de la seconde moitié du 20e siècle. Co-fondateur en 1963 du groupe Libre expression, membre actif du club des 30×40 en 1964, compagnon et chroniqueur des Rencontres d’Arles en 1969, l’homme milite pour la défense d’une photographie qui se respecte, surmontant la tendance contemporaine de la série et d’une vision désincarnée pour sauvegarder la rhétorique pure d’un noir et blanc qui conserve un large public.

Le livre et l’exposition qui le présente suivent donc cet itinéraire qui part de l’abstraction esthétique de l’école allemande de l’immédiat après-guerre pour évoluer vers la méditation d’un artiste sensible à la trace du passage des hommes : l’entreprise massive de mort  qui érige les blockhaus sur le littoral, aligne des baraques concentrationnaires ou massacre un village entier dans son incendie, la force nourricière des Halles de Baltard et des entrepôts de Bercy, à terme condamnés par un urbanisme sans âme . Entre tout cela, en chroniqueur de ses propres émotions, le photographe parvient à poser son regard sur ce que le temps recouvre de sa poussière, ressuscitant les outils d’un père jardinier à ses heures, sans jamais passer à côté de la beauté absolue, fût-elle éphémère, comme l’équilibre d’un galet ou le rehaut de la neige sur un corps de bronze.

> Jean-Claude Gautrand signera son livre ce samedi 27 janvier à la galerie Argentic de 14h30 à 18h30.

INFORMATIONS PRATIQUES
• L’exposition
Jean-Claude Gautrand, Itinéraire d‘un photographe

Du 18 janvier au 3 mars 2018
Galerie Argentic
43 rue Daubenton
75005 Paris
• Le livre
Jean Claude Gautrand, Itinéraire d’un photographe
200 pages 26×30,5cm
158 photographies
Préface d’Anne Biroleau-Lemagny
Entretien de Sylvie Hugues
Editions Bourgeno
39 €
Tirage de tête signé et numéroté 1 à 100, avec un tirage 18 x 24cm, 250 €
http://www.argentic.fr