Archives par mot-clé : Wishlist

La Christmas Wishlist de Miriam Rosen

Pour cette dernière Christmas Wishlist, Miriam Rosen a tenu à partager avec nous trois ouvrages photographiques : « The Fall » de Pía Elizondo, « Flyktstrategier » de Rune Andersson et enfin « The Speed of Light » de Mels van Zutphen.

Voyageur, le chemin
C’est les traces de tes pas
C’est tout ; voyageur,
Il n’y a pas de chemin,
Le chemin se fait en marchant.
(Antonio Machado, Proverbes et chansons XXIX,
trad. Sylvie Léger et Bernard Sesé)

Ceux et celles qui savent, comme Machado, que « le chemin se fait en marchant » se retrouveront dans les voyages incertains proposés par ces trois livres. Si j’ose le dire, les chemins sont peu livresques : une traversée du paysage médiatique à hauteur de drone ou d’une caméra embarquée ; un vade-mecum des « stratégies d’évasion » ; ou une course loufoque contre la vitesse de la lumière. Et ces escapades retracées et méditées par images et textes interposés se distinguent tout autant par leur imaginaires graphiques, qui nous amènent loin des sentiers battus du design éditorial.

Pía Elizondo, The Fall

Visuel(s) courtesy Le Plac’Art Photo

Ça fait un an depuis la chute d’Alep-est, à savoir, une éternité par les temps et les guerres qui courent. Les souvenirs s’estompent, ou sont remplacés par ceux d’autres chutes, d’autres « spectacles » médiatiques, comme le dit Pía Elizondo. The Fall, entamé plusieurs semaines après l’évacuation d’Alep des derniers opposants au régime syrien, puise dans ce même flux d’images, professionnelles et amateurs en les sortant du contexte de leurs chaînes d’information et leurs réseaux sociaux et les rendant autrement lisibles.

Adepte aussi bien des appareils anciens que de son iPhone, Pía Elizondo s’est servie de ce dernier et de l’appli photo Hipstamatic pour agrandir, réduire, recadrer  ou découper des captures d’écran qu’elle a progressivement (5 mois du travail) intégrées dans un récit visuel fluide et sobre. Les grandes pages carrées ne se feuillettent pas : le rythme des images prises à hauteur de drone ou de la fenêtre de l’autre côté de la rue, leurs surfaces moirées, leurs ambiguïtés, voire leur beauté déconcertante, nous aspirent dans la violence de ce monde tout en nous confrontant à celle des médias.

Pía Elizondo, The Fall
Auto-édité, México/Paris, 2017
40 x 21 cm, 60 p., images N/B
Design : Pía Elizondo
Impression offset : Escourbiac l’Imprimeur, Graulhet
Tirage : 500 exemplaires
ISBN : sans
Prix : 35 €
http://www.piaelizondo.com/

Rune Andersson, Flyktstrategier (Stratégies d’évasion)

C’est la silhouette d’un petit homme dans un grand espace, noir sur blanc, qui nous met en route : une page, une deuxième (où le petit homme est déjà loin). Mais quand on tourne la page, au lieu de notre guide visuel, il y a une carte de relief bien annotée et assortie d’une photo d’un col de montagne : encore une incitation à avancer, à prospecter, mais aussi à réfléchir. Car Rune Andersson, cet artiste multimédia (photo, vidéo, installations, arts graphiques) ne se contente pas de nous proposer une jolie balade (de plus) dans la forêt. Au contraire, celui qui dit s’intéresser aux « relations entre les éléments du chaos et la prévisibilité » aborde ici un aspect bien particulier de l’attrait de la nature  : l’éloignement des autres, qu’il soit contraint ou recherché.

Après le petit homme et la carte de relief en guise d’accueil, c’est donc aux lecteurs d’arpenter les pages, de photos en dessins, de l’offset à la risographie, en soulevant les petites planches contrecollées pour découvrir d’autres strates de ce livre palimpseste. Sans oublier le petit carnet de bord intercalé à mi-chemin, où se trouvent quelques notes d’ordre pratique (la vitesse de marche avec 25 kg d’équipement, les bottes de randonnée vs les  bottes en caoutchouc… ), des renseignements historiques (sur la cabane construite en Norvège par Wittgenstein pour s’isoler, sur les lieux de refuge pendant l’occupation allemande… ), des citations ou des souvenirs d’adolescence. Le tout à lire et à relire, sans jamais épuiser les découvertes, ni les questions soulevées.

Rune Andersson, Flyktstrategier (Stratégies d’évasion)
Moon Space Books, Stockholm, 2017
29,7 x 24 cm, 72 p., photographies et dessins N/B, B/N, couleur
Suédois/anglais
Direction artistique et editing : Bjorn Engburg
Correction: Hannes Rubaszkin
Impression offset : Printon Trükikoda, Tallinn
Risographie : Moon Space Books
Tirage : 400 exemplaires
édité avec le soutien du Stiftelsen Längmanska Kulturfonden
ISBN : 978-91-98011-57-9
Prix : 45 €
http://moonspacebooks.com/
Diffusion : http://www.mottodistribution.com/shop/flyktstrategier.html

Mels van Zutphen, The Speed of Light

Un « road book » adapté du road movie du même titre, The Speed of Light reconstitue le trajet d’un faisceau de neutrinos qui ont failli ébranler les théories d’Einstein en se déplaçant entre deux laboratoires – le CERN à Genève et le LNGS à Gran Sasso – plus rapidement que la vitesse de la lumière. Photos, journal de bord, glossaire et carte topographique sont rassemblés avec autant de précision que d’ironie sur le support sans doute le plus approprié à cette traversée à travers montages, vallées et tunnels : un leporello.  A l’arrivée, Mels van Zutphen, féru des sciences, de la technologie et de la zone crépusculaire entre réalité et fiction, nous laisse avec peu de certitudes, si ce n’est pas :

– qu’avant de mettre en question Einstein, il faut toujours vérifier que les instruments de mesure sont bien raccordés ;

– que Mels van Zutphen est un cinéaste, vidéaste et photographe génial ;

– que son éditeur-designer, the Eriskay Connection, ne cesse pas de nous surprendre par son inventivité sur terrain peu fréquenté au croisement la photographie, les questions de société et les sciences.

Mels van Zutphen, The Speed of Light
the Eriskay Connection, Breda (Pays-Bas), 2017
14,0 x 21,6 cm, 26 p, illus. N/B, couleur
Leporello + vidéo
Anglais
Design : Rob van Hoesel, Carel Fransen
Cartographie : Carel Fransen
Relecture : Jos Jansen
Traduction : Joy Phillips
Impression offset : NPN Printers, Breda
Tirage : 600 exemplaires
ISBN : 978-94-92051-25-7
Prix : 18 €
https://www.eriskayconnection.com/en/home/65-the-speed-of-light.html
Diffusion : https://www.ideabooks.nl/9789492051257-mels-van-zutphen-the-speed-of-light

La Christmas Wishlist de Carine Dolek

Un ami m’a dit qu’il voulait se réconcilier avec son frère pour Noël, parce que ça ferait tellement plaisir à sa mère et que ça ne coûte rien. Cette dame ne saura sûrement jamais que ce bien joli projet est tombé à l’eau car elle a préféré prévoir un Noël en amoureux plutôt qu’avec ses fils fâchés. Quand on n’a pas de réconciliation sous la main, heureusement il reste les cadeaux. Moi j’offre de la bouffe, faire les courses et cuisiner pour les amis, c’est ma définition du bonheur, mais ça ne tient pas sous le sapin.

Je suis un poulpe, de ceux que, pour attendrir, il faut taper dessus. Le seul massage de ma vie qui m’a retourné la peau et fait pleurer de détente, c’est le massage énergétique de Marion chez Qee. J’en ai des frissons rien que d’y penser:

https://qee.fr/rendez-vous/massages/massages-energetiques/massage-energetique/

Les t-shirts de la marque polonaise Pan tu nie stal (et l’ensemble de leur oeuvre)

Plus hipster tu meurs, ils livrent en France et ils sont à partir de 15 euros. Graphisme, qualité, coupe, tout est parfait, et conçu et produit à Łódź, en Pologne. J’ai déjà celui avec la voie lactée, les cassettes vidéo, la tête de Gombrowicz, les tracteurs, le cerf qui tue un chasseur, j’ai repéré celui avec les vinyles, ce sera sûrement le prochain de ma collection.

https://pantuniestal.com/kategoria/dla-pan?tags=koszulki

Le broches plumes et pétales de soie de Indress

Indress

J’en avais une, qui, le temps qu’elle a passé sur mon épaule, a fait un effet boeuf, avant de disparaître. Je ne sais pas où elle est aujourd’hui, mais si j’en trouve une (vert d’eau ou bleu pâle, merci) sous mon sapin, j’épouse le Père Noël.

http://www.indress.net/2017/collection25.html

La chassagnette

Le Potager, La Chassagnette

Tous les ans à Arles je rêve d’aller à la Chassagnette. Tous les ans j’en parle, tous les ans je tente vaguement de réserver, tous les ans on est submergés et on n’a pas le temps d’aller en dehors de la ville dans le domaine d’Armand Arnal qui fait la part belle aux légumes et à la production croisée. On peut même choisir sa date de réservation en fonction de la période de récolte de ce qu’on aime manger! Je ne perd pas espoir. Un jour, on va y arriver.

http://www.chassagnette.fr/fr/

Auguste Derrière

Auguste Derrière

Parce qu’Ericka a déjà parlé du tampographe Sardon dont j’ai moi aussi quelques pièces merveilleusement satisfaisantes. Mais il y a aussi Auguste Derrière. En plaque de métal ou en carte postale, comment résister à Arlette à Malibu, aux Thés au riz Ducon-Plot, ou aux poster I feel gourde ou Triplan, Douilles? Hein? Comment?

http://www.augustederriereboutique.fr

Les livres et les tirages: de l’a-beau-rdable, que diable!

Exposition de Flore, Sanary

Un petit tirage de Flore, est plus petit qu’un smartphone, et c’est un condensé de beauté et de délicatesse, tiré à la main, viré à l’or, le précieux de poche qu’on met au mur juste pour ne plus le quitter des yeux.

http://www.flore.ws/photographies/

Le livres de Pierre Bessard

Collection Zine / Pierre Bessard

A chaque nouveau livre, il faut se dépêcher d’acheter avant que ce soit sold out. Pierre est un éditeur qui a su rendre fous tout un cercle de collectionneurs bibliophiles en éditant des livres sans concessions façon haute couture. La collection des Zine, des livres format léger avec un tirage signé, réunissant par exemple Fontcuberta, Cristina de Middel et des pépites de la scène chinoise, à partir de 36 euros avec un tirage signé, est un must have qui rend accro.

https://www.editionsbessard.com

Les livres des italiens Discipula

The Looking Game

Discipula est un collectif qui expose et édite. Ils prêtent une attention particulière à l’action de regarder, en tant qu’acte conscientisé et politique, avec par exemple le fondamental « The looking game« , créant des liens entre un serial killer photographe et un critique d’art dont il a emprunté le nom et qui a écrit « Ways of seeing« , ou « At home he feels like a tourist« , relecture de photos trouvées anonymes américaines, tendant le fil entre narration privée et publique.
A partir de 18 euros.
https://discipulaeditions.com

La vente de Noel de la Backside Gallery

Ërell et Aakash Nihalani / Backside Gallery

Pour les marseillais amateurs de street art ou post graffiti, à partir du 9 décembre au 20 décembre : des oeuvres à 150 euros max, pas de réservation, pas de vernissage, premier payé premier servi.

Backside Gallery
88 Rue de l’Évêché
13002 Marseille
https://www.facebook.com/events/1899529296727443/
http://www.backsidegallery.com

La Christmas Wishlist de Marie-Elisabeth de la Fresnaye

Dernière journée de carte blanche pour notre invitée de la semaine Marie-Elisabeth de la Fresnaye, elle partage avec nous sa « Christmas Wishlist ». La période de Noël signifie pour notre chef de rubrique Trend Art la quête de livres rares à offrir et d’instants précieux à partager.

Commençons par une histoire de famille, en la personne de Roger de la Fresnaye, ancêtre dont je porte le nom. Un destin tragique pour cet homme épris de modernité et de patriotisme qui revient gazé de la Première Guerre et ne se remettra pas de cette terrible tuberculose. Barnes le collectionne et on peut admirer au MOMA de New York son cubisme chromatique et vibrant.

  • Roger de la Fresnaye, une peinture libre comme l’air de Michel Charzat (éditions Hazan) apporte un éclairage nouveau sur cette figure de l’avant-garde trop tôt disparue.

  • SIDERAL monographie de Caroline Corbasson, Monteverita publishing
    (40€) un vrai luxe dans le grammage des papiers, la mise en forme telle une sculpture, le velouté des couleurs…
    Première monographie de Caroline Corbasson, éditée à l’occasion de son exposition personnelle à la galerie M O N T E V E R I T A, Paris.
    Retour sur le film Atacama tourné à l’Observatoire Européen Austral (Chili), la collecte de météorites (Lost and found), la fascination pour la poussière (Dust to Dust) de cette artiste de 28 ans (diplômée Beaux Arts de Paris) qui n’en finit pas de tutoyer l’infiniment grand et l’infiniment petit.
  • Dandysmes, de Massimiliano Mocchia di Coggiola, aux éditions AlterPublishing
    « Le dandy contemporain est redevenu un révolutionnaire par sa seule existence »
    Entre les avatars de dandy, les rétro-excentriques, les mondains futiles, tout ce qu’il faut savoir du vrai du faux ! Une anthologie indispensable illustrée de l’auteur, journaliste et illustrateur pour Dandy Magazine.
Surfaces sensibles, 2013, empreinte par contact sur surface photosensible, © Morgane Adawi
  • Jouer contre les appareils, Marc Lenot, collection Argentique éditions Photosynthèses  préface de Michel Poivert
    De la photographie expérimentale. Marc Lenot présente les travaux d’une centaine de photographes expérimentaux et, pour les caractériser, s’appuie en particulier sur les thèses du philosophe brésilien Vilém Flusser. Des photographes jouent contre les appareils, ne respectent pas les règles et perturbent le bon fonctionnement de l’apparatus photographique (..) Une enquête aux confins du hasard, de l’accident, dans une soif de liberté et de rupture.

  • « Le long voyage de Chairman Mao » par Erró sous la direction de Stéphane Corréard aux éditions Cercle d’Art.
    C’est après avoir observé que Mao fut peut-être le premier homme d’État de l’ère médiatique à avoir su substituer à la présence réelle la dissémination de son image, le « culte de la personnalité » imposant ses avatars aux quatre coins d’un empire de dix millions de kilomètres carrés qu’Erró en fait le sujet de ses “Tableaux chinois” composés et peints entre 1967 et 1974.

J’ajouterai quelques nourritures terrestres un dîner chez Septime avec Sophie Calle pour une filature en règle, un « éclair de génie » avec Christophe Adam, une soirée musicale au Grand Palais « Singing in the rain« , le must de ces fêtes !

Des objets d’exception tel un bijou « aimant » signé Constance Guisset pour la Galerie Minimasterpiece,
Un voyage en Terre Australe : visite de la 1ère édition de Bienalsur avec Christian Boltanski et son œuvre Misterios autour de la biodiversité et du chant des baleines.

 

La Christmas wishlist toulonnaise de Marlène Pegliasco

Nul besoin de courir dans les centres commerciaux pour remplir la hotte du Père Noël. Les boutiques du centre-ville de Toulon offrent une multitude d’idées originales et uniques, de quoi satisfaire toutes les envies! Tour d’horizon de ce que j’aimerai avoir au pied de mon sapin!

De l’ameublement

wishlist

Le Carré du Globe est une boutique de créateurs mobiliers et vêtements, installée sur la Place du Globe. On y passerait des heures à regarder les lampes de FinishLine, la vaisselle de Marioluca Giusti, les vêtements de chez Abyss…Le tabouret « nuage » de chez M’a-t-il dit, une entreprise locale installée à la Croix-Valmer, irait parfaitement chez moi!

Le Carré du Globe
15 rue des Riaux
83000 Toulon
Plus d’infos ici

Des produits de beauté 

wishlist

Quand on entre dans la boutique de Je me Chouchoute, nos yeux sont attirés par tous ces étals colorés aux formes appétissantes. Crèmes fouettées, roulés, macarons, cakes, gâteaux et même camenberts et fromages vous tendent les bras…Mais détrompez-vous! Ici, rien n’est à manger. « C’est de la pâtisavonnerie » me précise Marie, qui prend le temps de nous expliquer chaque article. Le magasin vend donc des produits de beautés (bain, douche, soins pour le corps, soins pour les cheveux) « produits en France, artisanaux, non testés sur les animaux, et nous commercialisons une gamme de produits de beauté bio ». Crème de corps fraise-grenade, bougie au cookie, beurre de douche piña colada…Mon coup de coeur se porte sur la marque marseillaise Bell’ânesse qui fabrique toute une gamme de soins corporels à base de lait d’ânesse bio. Histoire de me prendre pour Cléopâtre dans ma salle de bains!

Je me chouchoute
23 bis rue Pierre Sémard -Rue des Arts
83000 Toulon
Plus d’infos ici

Un bijou

wishlist

Alicia possède des doigts de fées et confectionne des bijoux tendances, délicats et subtils dans sa boutique-atelier. Colliers, bagues, boucles d’oreilles, bracelets…Un artisan local s’occupe des dorures or 24 carats, or rose et des argentures alors qu’Alicia travaille les bijoux au laiton. « Des bijoux qui résistent à la vie » mais pas aux envies! Je me verrais bien avec ces créoles dorées à l’or rose, et vous?

AV Bijoux
21 rue Pierre Sémard- Rue des Arts
83000 Toulon
Plus d’infos ici

Une oeuvre d’art

wishlist

L’an dernier, Père Noël avait eu la gentillesse de déposer au pied de mon sapin, une toile d’Aurélie Magnoni. Cette année, il peut continuer sur sa lancée en se rendant à son atelier du 23 rue Pierre Sémard (Rue des Arts). Sinon, direction l’Espace Castillon sur le cours Paul Lendrin. Chaque mois, cette galerie d’art contemporain, installée depuis 17 ans dans le paysage toulonnais, propose des expositions thématiques collectives. Peinture, céramique, dessin…Découvrez les artistes Jungle Art, Hervé Maury, Bénédicte Serre, Martine Royer, Sébastien Allard… Pour tous les goûts et toutes les bourses!

Espace Castillon
22 rue Paul Lendrin
83000 Toulon
Plus d’infos ici

Gourmandise

wishlist

Que serait Noël sans le goût du panettone, brioche italienne aux fruits confits? Chez Maison Borghese, on peut trouver toute la finesse de l’épicerie italienne. Vins, sauces, antipasti, pasta et douceurs sucrées bien sûr! Un verre de limoncello pour digérer la dinde aux marrons?

Maison Borghese
13 rue Paul Lendrin
83000 Toulon
Plus d’infos ici

Un spectacle

wishlist

Deux scènes nationales (Le Liberté et Châteauvallon), le Théâtre Colbert, le Café-théâtre de la Porte d’Italie, l’Opéra de Toulon…La capitale du Var regorge de lieux culturels, avides d’évasions, de rires et de réflexions sur notre société. Classiques ou contemporaines, les diverses programmations sauront séduire tous les publics. De nature curieuse, je recevrai avec plaisir une invitation à un spectacle. Cependant, je réviserais bien mon italien en entonnant « Va’Pensiero » lors d’une représentation de « Nabucco » de Giuseppe Verdi à l’Opéra de Toulon en juin 2018.

Nabucco de Giuseppe Verdi, représentations du 03 au 08 juin 2018
Opéra de Toulon
Boulevard de Strasbourg
83000 Toulon
Plus d’infos ici

Des cours de yoga

wishlist

Maeva est une professeur de yoga bienveillante qui guide ses élèves avec assiduité. Elle dispense ses cours le dimanche matin sur le site de la Tour Royale, avec vue sur la rade et le Mont Faron, mais aussi le soir en semaine chez des particuliers pour des cours semi-privés. Pour Noël, n’hésitez pas à offrir une carte cadeau de cinq cours à un de vos amis ou un membre de votre famille yogi. Pour ma part, je serais ravie….

Namaskar Yoga
Plus d’infos ici

Un livre

wishlist

Offrir un livre, c’est ouvrir une porte vers un autre monde. Un choix personnel, intime mais à la fois révélateur et délicat. Pour cela, vous trouverez de quoi satisfaire n’importe quel membre de votre famille à la LibrairieCharlemagne. Développement personnel, BD, littérature, policiers, science-fiction et bien sûr, beaux-arts…Hum, le choix se révèle difficile. Quelques titres à glisser sur la liste au Père Noël: Place aux femmes par Cartooning for Peace chez Gallimard, une organisation qui soutient les dessinateurs de presse menacés, Monstre de Gérard Depardieu chez Cherche-Midi, Les grands textes de la mode chez IFM-Regardet pourquoi pas un énième livre sur Michel-ange, comme Michel-Ange. L’oeuvre complet de Frank Zölner, Christof Thoenes et Thomas Pöpper chez Taschen.

Librairie Charlemagne
50 Boulevard de Strasbourg
83000 Toulon
Plus d’infos ici

La Christmas Wishlist de Sébastien Moitrot

Tout au long du mois de décembre, les membres de l’équipe Mowwgli partageront avec vous leur liste de Noël. Nous avons débuté la semaine dernière avec Aurélie Tisseyre et sa wishlist spécial resto, aujourd’hui c’est Sébastien Moitrot qui vous soumet quelques idées…

L’heure de Noël approchant, et comme par habitude, on réalise qu’on a toujours des choses qui nous font rêver et qu’on se dit que peut-être qu’un jour ces objets seront un jour les nôtres  !

Pour commencer, il y a ces jolies sorties musicales, quelque peu surprenantes, deux photographes que vous connaissez certainement tous viennent de sortir des disques, nous sommes face à des compositions aux tendances bruitistes plus que des oeuvres aux résonances électroniques. Ce sont assurément des collector en devenir :

William Eggleston – Musik
& Wolfgang Tillmanns – Hambourg Sud / Nee Iyaow Eow Eow

 

Pour l’amateur de musique électronique que je suis, je ne peux que rêver d’instruments.

Il y en a qui rêve de ces grosses guitares électriques,
d’autres d’un piano à queue,
ou d’une flûte,
d’un accordéon,
ou même d’un harmonica, c’est bien les harmonicas,
mais moi, je dois vous avouez, que ce sont des boites à rythmes qui me font fantasmer !
(un jour, je les aurai, j’vous le dis)

Quand Roland fait concurrence aux fameux modulaires de Moog :

https://www.roland.com/fr/products/system-500_complete_set/

Quand Roland ressort sa mythique 909 :

https://www.roland.com/fr/products/tr-09/

Quand Roland ressort sa mythique 808 :

https://www.roland.com/fr/products/tr-08/

Quand Roland ressort sa mythique 303 :

https://www.roland.com/fr/products/tb-03/

Bose – QuietComfort 35 II (Casque sans fil)

Quand nous évoquons la musique, il y a aussi cette notion de liberté. De l’historique Walkman de Sony à l’iPod d’Apple, nous avons tous eu nos moments avec nos petits casques vissés sur la tête et qui finissaient parfois par faire mal aux oreilles, à cause du fort volume ou du bruit des transports en commun. La marque américaine Bose a pour vous le casque ultime qui vous permettra d’éliminer ces bruits environnants désagréables pour vous faire (re)découvrir ces subtils timbres qui émanent de vos morceaux favoris. Et que demander de mieux qu’une technologie sans fil !

https://www.bose.fr/fr_fr/products/headphones/over_ear_headphones/quietcomfort-35-wireless-ii.html#v=qc35_ii_black

Ce qui est bien avec l’hiver, c’est que c’est l’occasion de se replonger sous nos plaids face à notre petite télé. Une occasion de découvrir ou redécouvrir des oeuvres majeures du petit ou grand écran.

Il y a les coffrets de Frederick Wiseman qui trustent les rayons de nos supermarchés culturels et vous auriez bien tort de passer à côté de ce documentariste américain. Je vous préviens, vous allez en passer des après-midi à regarder ces 45 films réunis sur 3 coffrets différents !

Et il y a la ressortie en Blu-Ray de la trilogie originale des Tortues Ninjas, et je dois vous avouer, que mes yeux brillent rien qu’à l’idée de revoir ces films qui ont marqué mon enfance (n’oublions pas non plus la fameuse série animée).

En restant autour d’une cheminée (si vous avez la chance d’en avoir une à disposition), c’est peut-être également le moment idéal pour jouer à des puzzles tout en s’intéressant à l’histoire de l’art. Choisissez votre peinture favorite et vous en étudierez jusque dans ses moindres détails ses contours. Vous pouvez toujours essayer de créer votre propre puzzle. Il y a même des sites pour ça :

https://www.rue-des-puzzles.com/sujets-des-puzzles/puzzles-arts-et-divertissement/art-tableau-et-peinture.a879.html

Il y a ces vieux machins qui font clic & clac, vous savez, ces trucs qui existaient avant que les smartphones ne prennent le dessus sur l’instantanéité et la simplicité chère à George Eastman. Il y a ces appareils photo qui ont une classe folle. Franchement, mais que font nos amis les fabricants d’appareils photo pour remédier à tout ceci.

Andy Warhol avait son appareil photo favori et c’était ce Polaroid SX-70.

Il est possible d’en avoir un neuf aujourd’hui chez le fabricant :

https://eu.polaroidoriginals.com/collections/polaroid-sx-70-cameras

Pour faire de belles photos de paysage (mais pas que), une belle chambre photographique est vraiment idéale, le fabriquant chinois Shen Hao propose depuis quelques années ces belles machines et qui font envie :

http://www.shen-hao.com

Je dois avouer que j’ai toujours rêvé d’un appareil-espion, pour faire mon James Bond. Je ne sais pas en revanche si je ferai long feu avec celui-ci !

Hier, la marque américaine Jeep présentait son nouveau Wrangler, elle a un super look. On dirait un jouet XXL. Il faut dire que cette voiture dans les étroites rues parisiennes, c’est totalement inutile. Cette même voiture dans les montagnes de la Haute-Savoie ou même de la Suisse, la question se pose différemment ! Toujours est-il que c’est terrible cette envie d’avoir un 4×4 super polluant et qui coûte deux bras et deux jambes pour le commun des mortels ! Au pire, vous pouvez toujours essayer de vous rabattre sur l’indémodable Land Rover Defender en occasion et/ou attendre la fin de 2018 pour apercevoir son nouveau look (que je trouve personnellement raté !). Ceci dit, ces véhicules imposants sont de parfaits partenaires de route pour les photographes. Ils sont parfaits pour être aménagés en petite maison ambulante et le toit offre une belle hauteur pour parfaire les photographies de paysage (comme aimait à le faire Ansel Adams). En vrai, on regardera passer ces mastodontes du bitume passer et on regrettera de devoir un peu trop tousser à plein poumon ce diesel respiré. Et on se contentera des modèles réduits pour jouer avec comme quand on était môme !

PS : Si ce n’est pas pour Noël, pensez à mon anniversaire qui arrive juste après !

La Wishlist « Last Minute » de Dominique Vautrin

Décembre, c’est la course aux cadeaux. Le défi est de trouver le cadeau tant désiré – mais en rupture de stock – de votre neveu, dénicher le cadeau parfait pour votre moitié/e, de vous creuser les méninges pour faire plaisir à un lointain cousin que vous connaissez à peine, mais qui sera présent au dîner familial… Bref, on espère que vous n’êtes pas comme nous à tout faire à la dernière minute et qui est souvent synonyme de noel raté pour vos proches… Mowwgli vous propose de glaner des idées ici et là dans nos Wishlists, et pour cette dernière semaine c’est Dominique Vautrin qui partage sa Wishlist « Last Minute » !

• « La Mythique New Balance M 670 Made In England », avec une semelle 100% caoutchouc.
Citadium
56 rue de Caumartin, 75009 Paris
Tel: 01 55 31 74 00

• « 8 DVD de Robert Frank », légende vivante de la photographie », chez Steidl.
Les 25 films, livre et livrets sont présentés dans une boîte en bois au design épuré.
Librairie 7L
7 rue de Lille
75007 Paris
Tel: 01 42 92 03 58

• « Le Leica Sofort », le premier appareil photo instantané de Leica.
Un boîtier très design, disponible en trois couleurs, il utilise les films au format « Instax Mini » produits par Fujifilm.
Objectif Boetie (spécialiste du Leica)
6, rue la Boetie
75008 Paris
Tel: 01 42 65 50 28

• « Un Sweat branché de la Maison Honoré ».
La Maison Honoré s’inspire du monde entier, des plus grands créateurs aux plus petites des tendances. Elle mélange les univers pour créer des vêtements intemporels, minimalistes et de qualité.
5 Rue Danielle Casanova
93300 Saint-Denis
Tel: 01 49 17 00 00

• « Le légendaire bracelet en cuir Keep It » de Louis Vuitton.
Louis Vuitton
101 avenue des Champs-Elysées
75008 Paris
Tel: 01 53 57 52 00

La Wishlist décalée d’Ericka Weidmann

Décembre, c’est la course aux cadeaux. Le défi est de trouver le cadeau tant désiré – mais en rupture de stock – de votre neveu, dénicher le cadeau parfait pour votre moitié/e, de vous creuser les méninges pour faire plaisir à un lointain cousin que vous connaissez à peine, mais qui sera présent au dîner familial… Bref, on espère que vous n’êtes pas comme nous à tout faire à la dernière minute et qui est souvent synonyme de noel raté pour vos proches… Mowwgli vous propose de glaner des idées ici et là dans nos Wishlists, et pour cette dernière semaine c’est Ericka Weidmann qui partage sa Wishlist… un peu décalée !

• Les Essentiels de Jesus Had A Sister Productions
Derrière ce nom étrange, on découvre l’artiste canadienne Dana Wyse. Elle décline à l’infini et de façon complètement décalée des solutions pour nous améliorer, grâce à des petites pilules magiques.
Toutes plus drôles, les unes des autres, on retrouve donc dans des petits sachets de médicament qui vous permettront de comprendre instantanément votre mère, de passer un bon noël avec votre famille, de garantir l’hétérosexualité de votre enfant, ou d’avoir le doux et chaleureux accent canadien…
On peut en trouver ici :
Librairie Violette&Co
102, rue de Charonne
75011 Paris
11:00/20:30 du mardi au samedi.
14:00/19:00 le dimanche
http://www.violetteandco.com
https://www.facebook.com/Jesus-Had-A-Sister-Productions

Un tampon made in Sardon
Le Tampographe ne fabrique jamais de tampons sur commande. Il n’aime pas les artistes, il s’intéresse pas à leur travail, il n’a aucune curiosité pour les merdes qu’ils produisent généralement, s’il pouvait il les emploierait volontiers à goudronner les routes, curer les fossés, vider les poubelles ou creuser le canal Seine-Volga.
C’est un outil indispensable, et vous devez au moins en avoir un sur votre bureau ! Personnellement, j’en ai plusieurs…
Le Tampographe Sardon
4 rue du Repos
75020 Paris
Ouvert le samedi de 11h à 19h
http://letampographe.bigcartel.com

• « Les Culottées » Pénélope Bagieu – 15 portraits de femmes qui ont inventé leur destin
Pénélope Bagieu réunit dans un album de BD les portraits de femmes audacieuses, plus ou moins connues du grand public, mais qui ont toutes à leur manière marqué leur époque.
Voilà une belle façon de célébrer le courage et la force au féminin.
Le tome 2 des Culottées est en préparation et sera en vente dès le 26 janvier 2017.
http://lesculottees.blog.lemonde.fr

Retour au Pola Vintage avec Impossible Project
Débutants en photographie, passionnés expérimentés, nostalgiques des années 80 ou geeks adeptes de selfies : tous se retrouveront dans ces appareils aux designs iconiques, retraçant l’histoire de la photographie instantanée. Vous pouvez acquérir de rare appareils reconditionnés et des accessoires autour du Polaroïd.
Impossible Project Space Paris
77 rue Charlot
75003 Paris
http://the-impossible-project.com

• Une place de concert pour Jain
Son premier album Zanaka est sorti le 6 novembre 2015, et 10 moins plus tard il est certifié double disque de platine et on comprend pourquoi ! Cette jeune toulousaine de 24 ans est en tournée en France et en Belgique dans les mois à venir, on vous conseille de réserver vos places à l’avance…
http://www.infoconcert.com/artiste/jain-108945/concerts.html
http://www.jain-music.com/fr/

 

 

La Wishlist Unisex d’Allan Vetier

Décembre, c’est la course aux cadeaux. Le défi est de trouver le cadeau tant désiré – mais en rupture de stock – de votre neveu, dénicher le cadeau parfait pour votre moitié/e, de vous creuser les méninges pour faire plaisir à un lointain cousin que vous connaissez à peine, mais qui sera présent au dîner familial… Bref, on espère que vous n’êtes pas comme nous à tout faire à la dernière minute et qui est souvent synonyme de noel raté pour vos proches… Mowwgli vous propose de glaner des idées ici et là dans nos Wishlists, et cette semaine c’est Allan Vetier qui partage sa Wishlist Unisex.

• Parfum Comme des Garçons
Il y a de ces odeurs, bien que discrètes, qui nous restent en tête et que l’on n’oublie pas. Le label japonais au cœur rouge nous offre depuis 1990 une gamme de parfum mixte aux senteurs envoutantes.
23 Place du Marché Saint-Honoré
75001 Paris
11:00/19:00 du lundi au samedi.
http://comme-des-garcons-parfum.com/perfumes/cdg-2/

Le lumio
Qui parlait de la fin du livre à l’arrivée des tablettes numériques ? Max Gunawan, jeune designer Américain modernise le livre et le transforme en véritable objet de décoration. Vous permettrez aux LED de votre Lumio de se recharger à l’aide d’un simple cordon USB pour illuminer vos plus belles lectures.
111 Boulevard Beaumarchais
75003 Paris
10 :00/ 19h30 du lundi au dimanche
https://www.merci-merci.com/fr/lampe-nomade-lumio.html

• La casquette Balenciaga 
Quand Demna Gvasalia du collectif Vêtements reprend à la saison dernière la direction artistique de Balenciaga il fallait s’y attendre, le géorgien impose son esthétisme hors norme en rupture avec la maison historique. Le best-seller de la saison s’annonce déjà être cette casquette griffée en pré commande sur le site internet.
http://www.balenciaga.com/us/cap-balenciaga_cod45332099iq.html

• Le bougeoir Américain 
Le bougeoir, l’éternel cadeau au pied du sapin synthétique blanc ?  Oui mais pas ceux-là ! La galerie Triode a sélectionné des formats originaux tous pensés par des designers Américains. On retrouve parmi eux la talentueuse Lindsey Adelman et le jeune studio Fort Standard.
Triode Design
28 rue Jacob
75006 Paris
http://www.triodedesign.com/fr/actualites/exposition-de-bougeoirs-chez-triode

A seat on my table – Solange Knowles
A seat on my table, l’album indispensable à écouter attablé le soir de Noël. Solange, Knowles, comme sa sœur Beyonce. Elle produit son label Saint Records son 3ème album. Imprégné de l’univers fort de l’artiste, aussi bien esthétique qu’acoustique, son album est une douceur musicale.  A écouter en Vinyle, évidemment !
http://musique.fnac.com/a10152949/Solange-A-seat-at-the-table-Vinyl-album